Hassan Bertal: "L'accompagnement des TPE et des start-up sera un axe majeur de notre développement en 2018"

Hassan Bertal:

Hassan Bertal, fraîchement nommé directeur général du Grand Casablanca à Attijariwafa bank, a répondu à nos questions lors d'un entretien diffusé en live vidéo par Médias24.

Attijariwafa bank a nommé un nouveau directeur régional pour le Grand Casablanca en la personne de Hassan Bertal. Celui qui a été tour à tour directeur général d'Attijariwafa bank Europe, directeur général d'Attijari bank Tunisie et plus récemment directeur de la transformation qu'il continue d'assurer par intérim, doit désormais présider aux destinées du business d'Attijariwafa bank au niveau de la région qui représente 40% du PIB du pays (hors agriculture). Que représente-t-elle dans le PNB de la banque? "Un peu plus de 50%", répond Hassan Bertal lors d'un entretien diffusé en live vidéo par Médias24, jeudi 15 mars.

Il arrive avec une stratégie qui reste "dans la continuité de ce qui a été fait jusqu'à maintenant", mais avec un focus plus important, "pour accompagner la dynamique de la région Casablanca-Settat avec tous les projets en cours, notamment la dynamique entrepreneuriale qui caractérise cette région en termes de création d'entreprises, de TPE, de start-up...", explique-t-il.

Le focus sur les TPE en 2018

Le nouveau DG du Grand Casablanca à Attijariwafa bank révèle que l'accompagnement des TPE et les start-up sera un des axes majeurs du développement de la banque en 2018. "On a accéléré l'accompagnement des TPE qui, comme vous le savez, composent l'essentiel du tissu économique du pays. Elles manquaient d'un accompagnement en tant qu'entreprise. Pendant, longtemps, on les assimilait aux particuliers. On a mis en place une stratégie différenciée et on a commencé à mieux comprendre leurs besoins et les résultats sont spectaculaires. Par contre on ne peut pas les traiter de la même manière avec laquelle on traite les entreprises. On a développé un bouquet de produits et de services dédiés. Et depuis, on a multiplié par 5 le nombre de crédits que nous avons octroyé à cette catégorie.

Immobilier, c'est le moment d'acheter

L'entrevue a été également l'occasion d'évoquer la situation des taux adressés à la clientèle des particuliers. "Les taux n'ont jamais été aussi bas qu'à la période que nous vivons aujourd'hui", confie Hassan Bertal. Pour ce dernier, la maîtrise des facteurs macroéconomiques joue énormément à ce niveau. Mais, cette baisse est aussi due à la concurrence que se livrent les banques qui n'a jamais été aussi rude qu'aujourd'hui, notamment sur le segment des crédits immobiliers. "Quand on voit les calculs financiers et la courbe des taux, on se demande comment on peut gagner de l'argent mais c'est le jeu de la concurrence, le crédit immobilier est un produit important pour les banques, car c'est un produit de fidélisation...", analyse notre interlocuteur. "A ceux qui ont un projet immobilier ou désirent acheter, je dirais que les taux pratiqués actuellement sur des durées longues sont très intéressants".

Dates de valeur, m-paiement,... c'est pour bientôt

En 2018, Attijariwafa bank accélérera également le lancement de nouveaux services comme le m-paiement qui se fera "dans quelques semaines", promet Hassan Bertal. Ce dernier affirme que par ailleurs plus d'amélioration seront apportées à d'autres volets, comme la suppression des dates de valeur qui "se fera progressivement". "Nous sommes à J+1 et nous irons vers la suppression dès que la nature de l'activité le permettra".

Pour ce qui est de la digitalisation, le directeur général du Grand Casablanca qui a initié la stratégie de transformation de la banque qui compte se muer "d'une banque axée sur le transactionnel en une banque orientée client", le secteur bancaire n'est pas en retard sur le sujet de la digitalisation. "On a regardé sur ce qui fait à l'étranger sur un plan concret, nous avons trouvé que nous ne sommes pas si loin".

Qu'est est-il des banques 100% digitales avec zéro réseau physique? "On n'en est loin", tranche Hassan Bertal. "Le plus judicieux est de faire une stratégie complémentaire, car nous avons toujours besoin d'un contact physique avec le client. Ce qui se passe, c'est un transfert d'opérations entre les canaux physiques et les canaux digitaux."

Le 18 mars 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme durable : mode d’emploi

Tourisme durable : mode d’emploi

Le Welcome City Lab a dévoilé le troisième tome de son « Cahier des tendances ». Un ouvrage qui recense toutes les tendances d’aujourd’hui (et de demai...