Manuels scolaires. Ce qui va changer à la prochaine rentrée

Manuels scolaires. Ce qui va changer à la prochaine rentrée

EXCLUSIF. L’opération de révision des manuels et des programmes scolaires se poursuit au Maroc. Pour l’année scolaire 2018-2019, une nouvelle programmation est prévue. Elle concerne l’enseignement des langues arabe et française, des mathématiques et des activités d’initiation à la science (Anachat Al’ilmi).

Vieux de près de 15 ans, les programmes scolaires marocains feront peau neuve. Médias 24 a obtenu des détails de la refonte en cours.

La révision des manuels s’effectuera de manière progressive pour tous les niveaux de l’enseignement primaire public, dès la prochaine rentrée scolaire. Certaines matières se verront accorder une nouvelle programmation. D’autres se doteront de nouveaux manuels.

"Il s’agit d’une refonte des programmes et des curricula sous deux formes: une réactualisation formelle et un changement de contenu et de programme", nous explique Fouad Chafiki, directeur du curricula au ministère de l’Education nationale. L’objectif étant de créer un équilibre entre les enseignements public et privé.

Les quatre dernières années ont été marquées par l’adoption des mesures prioritaires, basées sur l’expérimentation de nouveaux procédés pédagogiques.

Renforcer les langues

Depuis l’année scolaire en cours, la langue française a été introduite en première année du primaire. La prochaine année, la durée d'enseignement du français sera renforcée en 2e année.

Les manuels de français de 2e année seront également actualisés dès la prochaine rentrée. Ceux des 3e et 4e années, à partir de l’année 2019-2020. La réactualisation de ceux des deux dernières années du primaire est programmée pour l'année 2019-2020.

Les nouveaux manuels seront imprimés par les académies et distribués gracieusement aux élèves, souligne M. Chafiki.

La langue arabe n’est pas en reste. Une révision en profondeur est en cours.

L'enseignement de la langue arabe en 1ère année du primaire repose sur deux méthodes: type global et syllabique. La dernière méthode d'apprentissage de la lecture consiste à identifier les lettres présentes dans un mot, afin de pouvoir les combiner en syllabes pour arriver à la formation d’un mot. L’expérience a déjà été menée au niveau de 90 établissements.

La prochaine année scolaire verra une révision des manuels de 1ère et 2e année sur la base de cette méthode. La révision des manuels des 4 niveaux restants se fera de manière graduelle (2019-2020 et 2020-2021).

L’année prochaine verra également l’introduction de la théâtralisation, basée sur le listening, la lecture et l'art.

Une meilleure manipulation en mathématiques

Pour ce qui est des mathématiques, les manuels de 1ère et 2e années seront également modifiés dès la prochaine année.

"Durant 3 ans d’expérimentation, le ministère essaie d'aligner la programmation des mathématiques à 70% des objectifs du TIMSS", nous explique M. Chafiki.

Selon les données recueillies par l’étude internationale sur les mathématiques et les sciences (TIMSS 2015), le niveau des élèves marocains en sciences et en mathématiques, rappelons le, reste très faible. Ce rapport représente, en effet, un outil d’analyse pour l’évaluation et le suivi des acquis des élèves au Maroc.

Le nouveau programme des mathématiques verra l’intégration de la manipulation des données dès la 4e année du primaire. La matière sera enseignée à raison de 48 leçons au lieu de 32 actuellement.

La "pédagogie de l’erreur" sera également introduite dans les programmes. Il s'agit, pour le professeur, de consacrer un temps suffisant à l’explicitation par l’apprenant de ses propres erreurs, pour une meilleure compréhension.

Une démarche scientifique d'investigation

Dès l'année prochaine, le temps d’enseignement des matières d’initiation à la science (Anachat Al Ilmi) sera revu à la hausse, pour passer de 1h30 à 2 heures pour les 2e et 3e années.

Le programme comprendra, par ailleurs, 8 thèmes, qui seront enseignés durant les 6 ans du primaire.

La nouvelle programmation reposera sur l’investigation, l’expérimentation et la recherche documentaire.

Par ailleurs, dès 2019-2020, l’enseignement de l’informatique sera introduit en 3e année du primaire, à raison d’une heure par semaine.

Pour rappel, une opération de purge des manuels et des programmes d’éducation islamique avait été effectuée lors de l’année scolaire 2016-2017. Cette refonte a consisté à supprimer les contenus de textes ou oraux "en contradiction avec les valeurs de tolérance marocaine".

Le 29 mars 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation