ONCA: Un nouveau business modèle pour les coopératives agricoles marocaines.

ONCA: Un nouveau business modèle pour les coopératives agricoles marocaines.

Le directeur général de l’Office national du conseil agricole (ONCA) annonce qu’une nouvelle approche d’entrepreneuriat agricole s’impose pour le développement des coopératives agricoles au Maroc.

Le directeur général de l’ONCA, Mr.  Jaouad Bahaji, annonce dans un entretien avec Aujourd’hui le Maroc, qu’une nouvelle approche d’entrepreneuriat agricole basée sur l’investissement, la concurrence et la compétitivité s’impose pour le développement des coopératives agricoles au Maroc.

Cette approche axée sur la gouvernance et le financement a déjà fait ses preuves en Europe, notamment en Espagne. En adoptant la même démarche, le Maroc s’apprête à devenir pionnier au niveau continental.

Elle permettra à la fois aux petits agriculteurs de faire face aux problèmes la commercialisation et de l’accès au financement, et à l’Etat de disposer d’un seul interlocuteur et de pérenniser les investissements.

Il est à noter que beaucoup de coopératives ayant adopté ce modèle, notamment celles qui produisent les produits du terroir participent actuellement à des foires internationales. D’autres ont déjà commencé à exporter et à tisser des joint-ventures avec des entreprises internationales.

Ce nouveau modèle qui inscrit les coopératives dans l’esprit d’entrepreneuriat, leur permettra d’aller chercher facilement le financement et l’assistance technique adaptés à leurs projets. Il contribuerait également, à la valorisation des projets engagés et à harmoniser la qualité des produits mis en vente.

Ainsi les coopératives se transformeraient en structures productives à la fois autonomes et structurées. D’autant plus que l’assistance de l’Etat arrivera un jour à échéance. Les coopératives seront alors contraintes de poursuivre leur développement de façon indépendante. L’ONCA va donc accompagner les coopératives sur une durée de deux ans pour atteindre cette autonomie.

Cette initiative vise la redynamisation et la création des coopératives agricoles entrepreneuriales et répond à un objectif de taille qui est celui d’organiser les 750.000 agriculteurs en coopératives agricoles, Unions de coopératives agricoles et Groupement d’intérêt économique (GIE) d’ici 2020.

«D’importants résultats ont été atteints au titre de cette deuxième phase du Plan Maroc Vert. Cette initiative fait partie des actions phares qui vont marquer le déploiement du Plan Maroc Vert. Nous sommes en train de déployer aujourd’hui une stratégie de phase-out qui va garantir un impact positif et dont le résultat va être pérennisé par les professionnels. Notre initiative remplit pleinement cet objectif», explique Jaouad Bahaji.

cooperatives-avant-et-apres-Plan-Maroc-Vert

Le 30 Mars 2018

Source Web : Agrimaroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation