La gaffe impardonnable du chef de la MINURSO

La gaffe impardonnable du chef de la MINURSO

Le représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara et chef de la MINURSO, le Canadien Colin Stewart, vient de commettre un impair  diplomatique qui a suscité l’iredes autorités marocaines.

Lors de sa visite dans les camps de Tindouf pour présenter ses condoléances suite au décès de Brahim Boukhari, représentant du Polisario à l’ONU, Colin Steward a noté sur le registredes condoléances que celui fut « ambassadeur », alors que ce titre est réservé aux seuls représentants des Etats reconnus par l’ONU, chose qui ne s’applique par au Polisario.

Il convient de rappeler que la visite de Colin Steward à Tindouf a été programmée depuis plusieurs mois.  Le Polisario avait insisté pour que celle-ci se déroule à Bir Lahlou ou à Tifariti située dans la zone tampon, mais Collin Stewart avait refusé de s’y rendre.

Publier le 09/04/2018

Source Web : libe

Les tags en relation

 

Les articles en relation