L’avis d’un cheikh sur l’arrêt de l’alcool 40 jours avant Ramadan

L’avis d’un cheikh sur l’arrêt de l’alcool 40 jours avant Ramadan

Au Maroc, à l’approche du mois sacré de Ramadan, la même question existentialiste des amateurs de la dive bouteille, pourtant respectant le jeûne, se pose. A quel moment devrait-on cesser de ne plus boire avant le début du ramadan? Et la réponse commune est « quarante jours », ce qui veut dire dix jours avant le 1er mois de Chaâbane.

Devant cette situation contradictoire avec les précepts de l’islam interdisant (sans que le mot « interdiction » formelle ne soit cité dans le Saint Coran, selon les adeptes de Bacchus), et que cette notion de « quarantaine » ne soit évoquée que dans nos murs, à l’exception de tout autre pays musulman, Le Site info a contacté le cheikh Omar Al-Haddouchi pour avoir son avis.

Cet érudit islamiste marocain, l’un des leaders du mouvement salafiste du Royaume, nous a répondu que ceux qui prétendent cela doivent sûrement faire référence au Hadith du Prophète qui dit que « la prière de celui qui boit du vin n’est pas acceptée pendant quarante jours ».

Les Marocains qui prennent des boissons alcoolisées (« skayria », selon le terme utilisé par le cheikh) prétendent que le Ramadan ne pardonne à personne et qu’un malheur arrivera à celui qui ose boire pendant ce mois sacré, explique Omar Al-Haddouchi. Cela est dénué de tout fondement religieux et constitue une hérésie, assène-t-il.

« Le vrai musulman devrait s’abstenir de boire de l’alcool, Ramadan ou pas et ce, durant tous les mois de l’année ». Et ce pseudo-principe de « la quarantaine », propre exclusivement dans nos murs, « n’est qu’un fait coutumier n’ayant aucune raison religieuse d’être », conclut notre interlocuteur.

Le 15 Avril 2018

Source Web : Le Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Ramadan : L'ONCF modifie ses horaires

Ramadan : L'ONCF modifie ses horaires

L’Office national des chemins de fer vient d’annoncer que les horaires des trains subiront de légères modifications à l’occasion du mois de Ramadan. Ai...