Les exportations de pastèques et melons explosent!

Les exportations de pastèques et melons explosent!

Le chiffre d’affaires à l’export est passé de 710 MDH en 2016 à 1,3 milliard de DH en 2017. La France et l’Espagne restent les principales destinations de ces produits.

Ils figurent parmi les produits ayant réalisé les meilleures performances à l’export en 2017. Les pastèques et melons ont en effet généré un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de DH pour un volume vendu de 195.600 tonnes. C’est 84% de plus qu’en 2016 en valeur et 64% en quantité. Le prix de vente moyen au kilo s’améliore donc et passe à 6,70 DH.

Ces chiffres sont fournis par l'Office des changes qui a récemment sa base de données.

C’est la pastèque qui a le plus performé à l’export l’année dernière puisque le melon, qui représente 30% des quantités exportées, n’a progressé "que" de 40% en volume et en valeur.

Notons qu’il s’agit d’un record. Depuis 2008, les exportations de ces deux produits ont toujours généré un revenu tournant autour de 500 MDH. Ce n’est qu’en 2015 que la valeur des exportations a franchi la barre des 700 MDH pour ensuite s’envoler l’année dernière à 1,3 milliard de DH.

La bonne campagne agricole 2016-2017 n’explique qu’en partie cette performance. L’amélioration de la qualité (calibre, couleur, teneur en sucre) et du rendement à l’hectare grâce à une meilleure irrigation, l’augmentation de la superficie cultivée et l'élargissement de la saison de production (de mars à août) sont également derrière ce résultat. Et ceci principalement grâce aux apports du Plan Maroc Vert.

S'ajoute à cela la diversification des débouchés par les exportateurs et la hausse de la demande des pays européens.

Le Maroc parmi les plus grands producteurs et exportateurs

A ce titre, l’Europe continue de capter 98% des exportations, contre 1,5% pour l’Afrique. La France demeure le principal débouché avec 57% des expéditions, suivie de l’Espagne avec 26%. Mais d’autres marchés européens, que constituent le Royaume-Uni, le Portugal, les Pays-Bas et l’Italie, commencent à prendre de l'essor.

Notons que le Maroc figure parmi les principaux pays producteurs et exportateurs de pastèques et melons. Pour la pastèque, le Royaume figurait en 2016 parmi les 30 plus grands producteurs et les 10 plus grands exportateurs mondiaux. Pour le melon, le Maroc était le 5e fournisseur de l’UE.

Les rendements à l’hectare du Maroc sont supérieurs à la moyenne mondiale. Par contre, les prix des produits marocains sont plus élevés que ceux des concurrents en raison des coûts de production élevés, dus au mode d’irrigation utilisé.

Le 14 Avril 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation