Accord de pêche Maroc – Union Européenne : Lancement des négociations

Accord de pêche Maroc – Union Européenne : Lancement des négociations

Vendredi 20 avril, le Maroc entamera les négociations avec l’Union Européenne pour le renouvellement du protocole de partenariat dans le domaine de la pêche avec la condition sine qua non : Le respect de l’intégrité territoriale du Royaume.

Ce jeudi, Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a présidé une réunion en présence de la Chef de la délégation de l’Union Européenne au Maroc, Claudia Wiedey, au cours de laquelle il a été question du lancement des négociations pour le renouvellement du protocole de partenariat de pêche entre le Maroc et l’UE. Lors de cette entrevue, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, également présent, s’est montré intransigeant : « Le Maroc aborde ces négociations par un référentiel très clair, des positions très précises et par une vision bien définie. Le Royaume tient tant à son partenariat avec l’UE qui est stratégique et fondamental, qu'au respect de son intégralité territoriale et de son unité nationale qui ne peuvent aucunement faire l’objet de négociations ou de compromis », a-t-il notamment déclaré.

Le Maroc a réussi à faire plier le Conseil de l’UE

Le Royaume, qui s’est montré implacable sur son intégrité territoriale a réussi à faire plier le Conseil de l’Union Européenne, ce 17 avril. Ce dernier a validé les négociations incluant les eaux au large des provinces du Sud. Le Conseil de l’UE a ainsi adopté le mandat autorisant la Commission européenne à amorcer les négociations avec le Maroc, pour un accord de partenariat de pêche, incluant l’ensemble de la façade atlantique. Ces négociations renouvelleront le protocole de pêche entre le Maroc, dans son intégralité, et l’Union européenne. Le 21 mars dernier, la Commission avait d’ailleurs déclaré que « l’objectif est de préserver et de développer davantage le partenariat de pêche entre l’UE et le Maroc, en concluant un accord et un protocole durables sur le plan environnemental et économiquement rentables et pleinement conformes au droit international et européen. Le Maroc est un partenaire proche de l’UE qui bénéficie du statut avancé dans le cadre de la Politique européenne de voisinage et de l’Accord d’association UE-Maroc ». La même source avait estimé que « la continuité de l’accord sera bénéfique aux deux parties puisque ce dernier permettra d’apporter d’une part un soutien à la stratégie Halieutis en faveur du développement durable du secteur de la pêche au Maroc et offrira d’autre part aux opérateurs de l’UE, y compris les pêcheurs artisanaux de plusieurs États membres de bénéficier des possibilités de pêche offertes par l’accord », comme le rapportent nos confrères d’Aujourd’hui le Maroc. Au cours de ces négociations, le Royaume dessinera sans le moindre doute les contours d'une nouvelle relation stratégique avec le voisin européen...

Le 19 Avril 2018

Source Web : Les Infos

Les tags en relation

 

Les articles en relation