Comment la Task Force de la FIFA a noté le dossier Morocco 2026

Comment la Task Force de la FIFA a noté le dossier Morocco 2026

Avec une note générale de 2,7/5, la note éliminatoire étant de 2/5, c’est in extremis que la candidature marocaine a relevé l’épreuve de la Task Force. Ses concurrents nord-américains s’en sont quant à eux tirés haut la main avec une moyenne de 4/5.

Morocco 2026, bidding nation sélectionnée par le comité des sages de la FIFA … L’info avait fuité, du fait de deux journalistes britanniques, juste avant que, depuis Zurich où elle se trouve, l’institution dirigée par Gianni Infantino ne rende public, hier au soir, le très attendu rapport de son comité d’évaluation des candidatures pour l’organisation de la Coupe du monde 2026.

Le rapport, sans surprise donc, révèle tout de même son lot de détails : ainsi, l’offre marocaine en termes de stades, d’hébergement et de moyens de transports, présente des « risques élevés« . En ce qui concerne la sécurité, la santé et la billetterie, le comité estime que le Maroc présente des « risques moyens« .

Dans le camp opposé, les concurrents nord-américains, sous la bannière unifiée United 2026, présentent tous des « risques faibles« , sauf pour les coûts d’organisation, le respect des droits de l’homme, les normes au travail et le soutien du gouvernement, qui présentent selon la Task Force des « risques moyens« .

Les notes attribuées au dossier marocain suivant les critères de la Task Force

Notons que la note marocaine la plus basse concerne les transports (2,3/5), tandis que la note la plus élevée est celle du traitement accordé par les médias et au soin marketing apporté au dossier de la candidature Morocco 2026, avec l’excellente note de 4,6/5.

Vous trouverez le rapport intégral d’évaluation du dossier Morocco 2026 en cliquant sur ce lien.

Le 02 Juin 2018

Source Web : La Depeche

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Un nouveau scandale à la Fifa

Un nouveau scandale à la Fifa

Un an après les arrestations opérées à Zurich en marge de l’assemblée générale de la Fifa, un nouveau scandale est révélé ce week-end: Blatter, Valc...