Carburants: Les gérants des stations-service demandent une marge maximale de 0,70 DH le litre

Carburants: Les gérants des stations-service demandent une marge maximale de 0,70 DH le litre

Les représentants des gérants des stations-service ont proposé au gouvernement une marge de 70 cts (HT) maximale lors d’une réunion tenue le mercredi 6 juin au siège du ministère des Affaires générales et de la Gouvernance.

La nouvelle réforme de fixation des prix des carburants suit son cours. Après avoir rencontré les pétroliers le 1er juin, Lahcen Daoudi avait programmé de rencontrer le 6 juin les représentants des stations-service pour discuter de la décision du gouvernement de revenir à un plafonnement des prix.

Une réunion a bien eu lieu en l'absence de Lahcen Daoudi qui était fort probablement en pleine gestion de la crise survenue suite à sa participation au sit-in des salariés de Centrale Danone.

"C’était une réunion d’information durant laquelle le ministère de tutelle nous a exposé sa politique. Il n’y a pas eu de conclusions ni de prises de décisions", ajoute-t-il.

Les représentant du bureau fédéral ont également profité de l’occasion pour soumettre leurs propositions au gouvernement. "On a essentiellement parlé de marge", nous assure-t-il.

Dans un communiqué parvenu à Médias24, le bureau fédéral marocain des commerçants des stations-carburants, qui représente les gérants des stations-service dans les régions de Casa-Settat, Tanger, Taza, Asilah et Larache, explique à ses membres "que le gouvernement est décidé à revenir à l’ancienne formule des prix pratiqués avant la libéralisation du marché avec un plafonnement des marges".

"Nous avons expliqué aux responsables au sein du ministère qu’il y a des lignes rouges à ne pas franchir quand il s’agit des marges qui étaient très faibles et que nous ne pouvons pas accepter la faillite de nombreuses stations suite à cette décision", ajoute le bureau fédéral dans son communiqué.

Comme solution, les commerçants des stations-service proposent au gouvernement de plafonner leur marge à 700 DH la tonne de carburant soit 70 cts/le litre hors TVA.

Pour information, leur marge est passée d’une moyenne de 34 cts/litre avant la libéralisation à 55 cts actuellement.

Le dossier est actuellement suivi directement par le chef de l'Exécutif Saâdeddine Elotmani suite à la décision de Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, de quitter le gouvernement.

Une autre réunion est programmée avec les représentants des commerçants des Stations au cours de la semaine prochaine.

Le 06 Juin 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

ODD, la feuille de route africaine

ODD, la feuille de route africaine

Ministres et hauts responsables africains sont actuellement réunis à Marrakech pour la 5e session du Forum régional africain sur le développement durable. L...