Mission française : Les Français du monde sollicitent Leila Slimani

Mission française : Les Français du monde sollicitent Leila Slimani

Les associations de défense de l’enseignement français à l’étranger ne baissent pas les bras. Après les décisions concernant les coupes budgétaires de l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE), l’Association démocratique des Français à l’étranger (ADFE) vient d’alerter la romancière franco-marocaine Leila Slimani pour faire part des préoccupations des familles ayant choisi de scolariser leurs enfants dans le réseau des écoles françaises à l’étranger. L’ADFE souhaite que l’écrivain, actuelle représentante personnelle du président Emmanuel Macron pour la Francophonie, soit "la porte-parole de leurs inquiétudes".

Pour rappel, l’État français a décidé en 2017 de réduire de 10 % les dotations de l’AEFE sur les trois prochaines années. Cette décision devrait ainsi se traduire par la suppression de 500 postes de détachés de l’éducation nationale d’ici 2020 au niveau mondial et le recrutement en urgence de vacataires et contrats locaux.

Les parents d’élèves craignent surtout une hausse des frais de scolarité et une baisse de la qualité de l’enseignement.

Le 11 Mai 2018

Source web Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation