Exclusif. Tindouf: évasion d’un élément de la sécurité du Polisario

Exclusif. Tindouf: évasion d’un élément de la sécurité du Polisario

Limam Ould Mohamed Ould El Bachra, élément de la sécurité du Polisario, a réussi à s’évader le 5 juin courant du bagne de sinistre mémoire «Dhaibia», à Tindouf, apprend le360 auprès de sources sûres.

Une prison break spectaculaire malgré le tour de vis autour du bagne de sinistre réputation «Dhaibia», symbole emblématique de la poigne stalinienne imposée par les services algéro-polisariens. Un élément de la sécurité du Polisario, relevant du prétendu «secrétariat d’état chargé de la sécurité et de la documentation» du front séparatiste, a réussi à s’évader du mouroir «Dhaibia», apprend le360 auprès de sources fiables.

L’intéressé, qui purgeait une peine de 5 ans de prison ferme pour trafic de drogue dans ladite «prison Dhaibia», se trouve actuellement à la frontière tunisienne, où il a été acheminé par l’un de ses complices, à bord d’un véhicule tout terrain, indique la même source.

L’évadé, issu de la tribu Rguibat Oulad Cheikh, est ainsi parvenu à tromper la vigilance des matons de Tindouf et des officiers du renseignement algérien pour fuir hors du territoire algérien.

A l’instar de nombre de cadres du Polisario, le concerné faisait jouer ses complicités au sein de la sécurité du Polisario pour se livrer au trafic très juteux de stupéfiants.

Toujours selon nos sources, cette évasion plonge les services algéro-polisarienns dans le désarroi total, vu la fonction qu’occupait l’intéressé au sein de la sécurité du front séparatiste.

Le 14 Mai 2018

Source web : Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation