Le Maroc, la tête haute !

Le Maroc, la tête haute !

Le Maroc a fait match nul contre l'Espagne (2-2), ce lundi 25 juin à Kaliningrad, à l'occasion de la troisième et dernière journée du groupe B de la Coupe du monde 2018. Bien qu'elle soit déjà éliminée avant cette rencontre, l'équipe nationale a fait un très bon jeu face à l'un des favoris de la compétition. Il en sort la tête haute.

Le Maroc a fait match nul contre l'Espagne (2-2), ce lundi 25 juin à Kaliningrad, à l'occasion de la troisième et dernière journée du groupe B de la Coupe du monde 2018. Bien qu'elle soit déjà éliminée avant cette rencontre, l'équipe nationale a fait un très bon jeu face à l'un des favoris de la compétition. Il en sort la tête haute.

Comme attendu, Hervé Renard a aligné son équipe type, à l'exception de Medhi Benatia, remplacé par Marouane Da Costa après avoir ressenti des douleurs à l'estomac. Fernando Hierro, pour sa part, n'a fait qu'un seul changement dans le onze de départ avec la titularisation de Thiago Alcântara à la place de Lucas Vázquez.

La Roja a imposé son jeu dès le début de la partie et a failli ouvrir le score rapidement par l'intermédiaire d'Isco, suite à une perte de balle de M'Bark Boussoufa (3e).

Profitant d'une mauvaise entente entre Sergio Ramos et Andrés Iniesta, Khalid Boutaib est parvenu à inscrire le premier but de cette rencontre, le premier de la compétition pour le Maroc.

La Roja n'a pas tardé à revenir au score grâce à Isco, sur une belle passe décisive d'Andrés Iniesta (19e).

Par la suite, Khalid Boutaib a eu une très belle occasion de marquer un deuxième but, mais il a raté son face-à-face avec David De Gea (23e). Les deux formations ont fait preuve de nervosité et de beaucoup d'engagement en fin de première période.

Au retour des vestiaires, les Lions de l'Atlas ont montré de l'envie et de la détermination. Ils se sont procuré d'emblée deux occasions nettes par M'Bark Boussoufa (49e) et Nordin Amrabat qui était à deux doigts d'inscrire le but du tournoi, mais sa frappe a heurté le poteau droit du portier David De Gea (54e).

Quelques minutes plus tard, Romain Saiss a sauvé les siens d'un but certain en repoussant une tête d'Isco (62e). Sur un corner bien tiré par Hakim Ziyech, le remplaçant Youssef En-Nseyri a doublé la mise pour les Nationaux (81e), avant que Iago Aspas ne remette les deux équipes à égalité (92e). Un but très contesté par toutes les composantes de l'équipe nationale.

Au vu de leur prestation, les coéquipiers de Munir Mohand auraient mérité bien mieux qu'un partage. Ils quittent le Mondial russe la tête haute.

Le 25 Juin 2018

Source web Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation