Tourisme: les performances du mois de mai impactées par le ramadan

Tourisme: les performances du mois de mai impactées par le ramadan

Le secteur touristique a connu un mois de mai marqué par un fléchissement de l’activité, sous l’effet du mois de ramadan.

Le secteur touristique a connu un ralentissement au mois de mai, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa publication du 10 juillet, expliquant que les arrivées et les nuitées étaient en berne au cours de ce mois. Un fléchissement totalement naturel dans la mesure où le mois de mai a coïncidé avec le mois sacré du Ramadan cette année, poursuit le journal qui ajoute que cette période de l’année connaît fréquemment une baisse des arrivées touristiques.

Les statistiques montrent, en effet, que les arrivées en mai ont connu un repli de 3%. On note une ventilation qui se traduit par une baisse de 9% des arrivées des Marocains du monde conjuguée à une timide hausse de celles des touristes étrangers.

Les établissements hôteliers classés ont enregistré, durant le mois de mai, un repli de 5% par rapport à la même période de l’année passée, indique le journal qui fait toutefois remarquer que la tendance observée durant le cinquième mois de l’année n’a pas eu un grand impact sur la croissance du secteur au titre des cinq premiers mois de 2018. On apprend ainsi que l’activité touristique des non-résidents au Maroc a généré des recettes de 27,1 milliards de dirhams, en progression de 14,8%  par rapport aux cinq premiers mois de 2017. Notons aussi que les principaux marchés émetteurs ont connu une amélioration des arrivées à destination du Maroc. D’ailleurs, l’Observatoire du tourisme indique une hausse de 7% sur la période allant de janvier à mai. Concernant les nuitées des touristes non-résidents, on note une augmentation de 11%, alors que celles des MRE accusent une baisse de 2% sur les cinq premiers mois de 2018.

 Le 09 Juillet 2018

Source web Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Une affluence record pour le Fitur 2016

Une affluence record pour le Fitur 2016

La 36ème édition du Salon Fitur a démarré hier à Madrid. Lahcen Haddad, ministre du Tourisme y est présent ainsi qu’une importante délégation d’opé...

"All Inclusive", une vraie catastrophe

Le changement observé dans le comportement du touriste consommateur est suffisamment néfaste, mais la situation est devenue beaucoup plus alarmante avec l'...