Google AdWords devient Google Ads à partir de ce mardi 24 juillet

Google AdWords devient Google Ads à partir de ce mardi 24 juillet

Dans le cadre de la restructuration complète de ses solutions publicitaires, annoncée début juillet, Google procédera ce mardi 24 juillet au changement de nom de Google Adwords qui deviendra Google Ads. Cette nouvelle marque représentera l'ensemble des fonctionnalités publicitaires et des formats proposés sur Google.com.

La nouvelle URL de la plateforme est «ads.google.com» et celle du centre d'aide «support.google.com/google-ads».

En plus de l’interface, tous les supports seront mis à jour, notamment le centre d’aide et les documents de facturation. Entre autres nouveautés, un nouveau type de campagne plus facile à mettre en place sera mis à la disposition des annonceurs à budgets restreints.

Google annonce que ce changement n’aura pas d’impact sur les performances des campagnes en cours ou sur la navigation.

Hormis la refonte de Google AdWords (publicité sur le réseau de recherche Google + Partenaires, sur Google Display Network et sur YouTube), le groupe lance deux autres solutions publicitaires :

- « Google Marketing Plateform » qui regroupera l’ensemble des outils de la suite DoubleClick et Analytics 360 pour planifier les campagnes, acheter les espaces et mesurer les performances de manière unifiée ;

- et « Google Ad Manager » qui regroupera DoubleClick for Publishers et DoubleClick Ad Exchange, permettant aux éditeurs de monétiser leurs contenus au sein d’une plateforme tout-en-un.

Cette refonte de l’offre publicitaire intervient à l’occasion du 18ème anniversaire de Google AdWords, suite à l’évolution des technologies et des usages (smarphones, vidéos…) et à la multiplication des outils lancés ou acquis par le géant américain.

Des cas de fermeture de compte rapportés par des utilisateurs

A l’approche du déploiement de cette nouvelle structure, des utilisateurs de la solution AdMob dédiée aux insertions publicitaires sur mobile se sont plaints de la fermeture de leurs comptes qui contenaient des sommes plus ou moins importantes.

L’un d’eux qui a contacté Médias24 n’a pas hésité à faire le lien avec la récente amende de plusieurs milliards d’euros infligée par l’Union européenne au géant américain.

Joint au téléphone, un expert de la publicité digitale au Maroc écarte cette éventualité et affirme ne pas avoir relevé des fermetures en masse de comptes AdMob. Pour lui, deux possibilités peuvent être envisagées :

- Un blocage momentané dû à la refonte de l’offre publicitaire de Google, les comptes AdMob étant reliés à des comptes Google AdWords et AdSense (plateforme de paiement) ;

- Des désactivations pour non respect des conditions d’utilisation, notamment en raison des clics incorrects.

Le 23 Juillet  2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation