Le Trône

Le Trône

Il faut remonter loin pour trouver des étapes où les Marocains se tournent vers le Trône et leur Roi comme en ce moment. Les tentatives de coup d’Etat, le printemps arabe? Peut-être. Les coups durs sur le Sahara? Oui. L’exil de Mohammed V, sûrement, évidemment. 

Cette façon unique de se tourner vers son Roi  a d’ailleurs déterminé une indépendance pacifique. Phénomène rarissime, surtout à cette époque. Phénomène trop peu expliqué.

Cette année, le discours du Trône, c’est sûr, fera une meilleure audience que si les Lions étaient passés en finale à Moscou. Tant les attentes sont puissantes et oppressantes. On sait pourtant que, même si ce n’est écrit nulle part, ce discours-là est un exercice très convenu, largement influencé par le gouvernement. Les exceptions ont été rarissimes: des motifs de sécurité, d’urgence ou des propositions philosophiques, religieuses  à très long terme.

Si l’on se tourne aussi fortement vers le Trône, c’est que les sentiments d’urgence, d’inquiétude ou de paralysie, d’insécurité deviennent dominants. Ce n’est pas ce vieux jeu de mots sur les tournesols regardant le soleil qui allégera les soucis des gens.

Les entrepreneurs indépendants, majoritaires au Maroc, observent les faillites de leurs voisins et amis, dont  l’ouvrage n’a pas été payé. Tous se désespèrent parce qu’un de leurs fils sur trois jeunes reste à la charge de la famille, sans savoir si cela changera un jour.

On devine un Etat bloqué, avec ses grands serviteurs, les fonctionnaires, désemparés. On voit un monde politique peu concerné par le bon fonctionnement du pays, peu soucieux de l’avenir.  Pourtant, la démocratisation lui a donné une légitimité sans précédent, gravée dans une constitution d’essence tout à fait nouvelle. Trop nouvelle? Peut-être.

Quoi qu’il en soit, elle a ôté bien des attributions au Trône, que l’opinion publique voudrait lui rendre pour traverser cette mauvaise passe.

Le 30 juillet 202018        

Source web par : L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Qu’en pense Mohamed Boussaid ?

Qu’en pense Mohamed Boussaid ?

Comme nous l’annoncions, dans notre édition d’hier, les responsables de la Confédération Nationale du Tourisme - CNT - ont rencontré le ministre de l’...