Boycott du lait: Centrale Danone lance des consultations publiques pour son nouveau modèle

Boycott du lait: Centrale Danone lance des consultations publiques pour son nouveau modèle

Centrale Danone annonce, ce mardi 31 juillet, le lancement "d'une campagne de consultation avec toutes les parties prenantes du lait frais pasteurisé Centrale". Elle durera jusqu'au 15 août et aboutira à un nouveau modèle qui sera dévoilé à la rentrée. La société avait promis la transparence sur les coûts et la qualité, de vendre le lait frais pasteurisé avec zéro marge et d'adopter le prix juste et équitable pour tous.

C'est ce qu'avait promis Emmanuel Faber, PDG de Danone lors de sa conférence de presse tenue à Casablanca le 26 juin dernier.

Lors de cette sortie médiatique, Emmanuel Faber a pris 3 engagements importants, rappelle centrale Danone dans son annonce. Il s'agit "en l’occurrence, de transparence sur les coûts et la qualité à tout instant, de ne réaliser aucun profit sur le lait frais pasteurisé Centrale et de faire confiance à toutes les parties prenantes du lait frais pasteurisé Centrale pour trouver le prix juste et équitable". 

La maison mère a chargé "Corinne Bazina, directrice de Danone communities, de travailler sur le processus de définition du nouveau modèle auprès de Didier Lamblin, DG de Centrale Danone.

La société explique aujourd'hui que "durant ces dernières semaines, Centrale Danone a reçu beaucoup de questions, notamment sur les réseaux sociaux, autour de ce qu’elle fait pour répondre aux attentes exprimées sur le prix, sur la qualité, sur la transparence, et bien d’autres sujets.

L’entreprise a décidé d'approfondir cette démarche pour écouter toutes ses parties prenantes (consommateurs, épiciers, éleveurs, fournisseurs, etc.), mieux connaître leurs besoins et traduire ensemble les engagements pris de manière concrète pour trouver, entre autres, le prix juste et équitable, pour tout le monde, du lait frais pasteurisé Centrale".

La filiale marocaine de Danone lance donc ce 31 juillet une consultation à grande échelle. Baptisée ‘Ntwaslo w Nwaslo’ (Dialoguons pour aller de l’avant), cette campagne d’écoute et de consultation se déroulera jusqu’au 15 août avec différentes actions sur le terrain et sur internet :

- 1.000 salariés de Centrale Danone iront sur le terrain à la rencontre des consommateurs et des épiciers pour les écouter et discuter avec eux pour faire remonter leurs propositions.

- 5 consultations publiques se tiendront, tous les deux jours, à partir du 1er août à Marrakech avec le planning suivant : le 3 août à Casablanca, le 5 août à Tanger, le 7 août à Meknès. La 5ème consultation prévue le 9 août sera soumise au vote pour le choix de la ville. Trois villes sont proposées : Rabat, Kénitra et Agadir.

- Une plateforme, www.ntwaslo.com, sera mise en ligne pour expliquer la démarche, synthétiser les échanges et donner la possibilité à tous ceux qui veulent participer de s’exprimer sur les propositions mises en débat.

- Toutes les actions pourront être suivies sur le compte Facebook Centrale Danone sur lequel les internautes sont appelés à échanger.

L'annonce précise que "les propositions retenues seront ensuite étudiées pour annoncer le nouveau modèle du lait frais pasteurisé Centrale à la rentrée".

L'entreprise a publié des vidéos explicatives pour accompagner sa démarche et prévoit le lancement imminent d'une plate-forme digitale "dans le but de permettre l'interaction des différentes parties prenantes".

Le 31 Juillet 2018

Source web par : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation