ODM rachète deux établissements de santé appartenant au groupe Saham

ODM rachète deux établissements de santé appartenant au groupe Saham

Le groupe Saham a lancé il y a quelques mois le processus de cession de son pôle santé. Selon nos informations, deux établissements ont été cédés au groupe ODM dirigé par Mohamed Elmandjra. L'opération est en cours de finalisation.

Le groupe Saham, engagé dans un processus de transformation en fonds d'investissement qui a commencé par la cession, toujours en cours de finalisation, de son pôle finance au sud-africains Sanlam, n'a jamais caché son intention d'opérer d'autres désengagements. Le pôle santé est parmi les activités que Saham comptait céder même si les responsables du groupe ne l'ont jamais clairement admis.

Médias24 avait posé la question à Saham en mars dernier et avait eu la réponse suivante: "Notre pôle santé est parmi les seules plateformes de qualité au Maroc en termes de taille et de structuration. Ce qui fait que nous avons été approchés par plusieurs investisseurs institutionnels qui cherchent à entrer dans le territoire sur ce métier-là. On a structuré la démarche de ces investisseurs en passant via une banque d’affaires", nous expliquait Moulay Mhamed Elalamy.

Plusieurs noms de repreneurs potentiels avaient été évoqués parmi lesquels le groupe français Elsan, qui ne voulait ni confirmer ni infirmer l'information, et le groupe ODM dont le président nous assurait en juin dernier être intéressé par certains établissements du groupe Saham.

C'est désormais chose faite. Le groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) a acquis deux des établissements appartenant au groupe Saham. Il s'agit des centres de radiologie Blue Park à Casablanca et Bouregreg à Rabat. "Le deal pour 2 centres de radiologie a été en effet signé, mais ce n'est pas totalement finalisé", nous assure une source digne de foi. L'opération n'est pas encore bouclée.

Pour rappel, en plus des deux centres en phase de cession, le groupe Saham détient quatre cliniques, à savoir les cliniques Ghandi et Yasmine à Casablanca, la Clinique d’oncologie de Tanger et l’Hôpital privé de Marrakech (HPM). Selon nos informations, "rien n'a encore été conclu, ni signé" pour ces établissements. "Les négociations avec plusieurs repreneurs potentiels sont en cours".

Le 07 Août 2018

Source web par : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation