Vidéo. Reportage. Colonie de vacances, ou comment éduquer nos enfants à la joie et à la tolérance

Vidéo. Reportage. Colonie de vacances, ou comment éduquer nos enfants à la joie et à la tolérance

L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme au Maroc a affrété, hier mardi 7 août, deux autocars pour acheminer plusieurs dizaines d'enfants vers le camping Haouzia, à Azemmour. Le360 était présent au départ des enfants en colonie de vacances. Reportage.

Mardi 7 août, 8 heures, Maison des jeunes "Bouchentouf", Derb Soltane, à Casablanca. Mouvement inhabituel dans et autour du périmètre du vieil établissement, où venaient s'agglutiner des enfants en culottes courtes sous le regard protecteur de leurs parents et de moniteurs et monitrices arrivés tôt le matin pour les accueillir, en attendant l'arrivée des autocars affrétés par l'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme pour les acheminer vers le camping "Haouzia", à Azemmour. Mohamed Qamar, président de l'Observatoire, né des événements sanglants du 16 Mai 2003, est visiblement heureux de ces retrouvailles autour d'un événement destiné à éduquer "les femmes et les hommes de demain à la joie, la tolérance et la coexistence". Retrouvailles, parce que ce n'est pas la première fois que l'Observatoire organise des colonies de vacances.

Les enfants arrivés sur les lieux lui sont presque tous familiers, et vice-versa. Entre lui et les parents avec leurs enfants, s'est créé des liens, une intimité et une confiance facilement perceptible sur les visages des géniteurs. Une confiance qui venait rassurer aussi et surtout les nouveaux, qui étaient aussi nombreux à être au rendez-vous. "Cela fait des années que j'envois mes enfants en colonie sous l'emblème de l'Observatoire. Et chaque fois, je suis satisfaite de la qualité d'accueil et du programme d'animation offerts par l'Observatoire", se félicite une mère venue accompagner ses enfants à la Maison des Jeunes "Bouchentouf".

"Nos activités programmées pour ces colonies allient divertissement et instruction, notre souci majeur est de pouvoir joindre l'utile à l'agréable", explique Mohamed Qamar, acteur associatif rodé par tant d'années d'encadrement au profit des enfants et de la jeunesse. Le centre de Haouzia, relevant du ministère de la Jeunesse et des sports, dispose en effet des moyens nécessaires à l'accomplissement de cette mission. Situé à proximité de la plage d'Azemmour, ce centre dispose de piscines, de cantines, de salles d'animation... Bref, tout ce dont a besoin l'Observatoire pour offrir aux bénéficiaires les meilleures condition d'accueil.

Le 07 Août 2018

Source web par : Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation