Révélations. Masse salariale: voici ce que pèsent les pilotes de la RAM

Révélations. Masse salariale: voici ce que pèsent les pilotes de la RAM

Les pilotes de la RAM, qui représentent à peine 12% de l’effectif total du personnel, absorbent à eux seuls 52% de la masse salariale globale, tous corps confondus. Cela sans compter l’impact de la nouvelle augmentation décrochée après 27 jours de «grève déguisée».

Le changement n'est pas passé inaperçu. Les annulations ont disparu des plannings de vols chez Royal Air Maroc. L’accord de paix salariale signé mardi 14 août a eu pour effet immédiat d’apaiser les tensions au sein de l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL). Celle-ci, juste après la ratification dudit accord avec la direction de la RAM, avait donné comme consigne à ses membres de surseoir à leur mouvement de protestation et à revenir à la situation d’avant-crise.

Les pilotes vont désormais redevenir flexibles en matière d'horaires de travail. Dorénavant, ils n'ont aucun souci à répondre favorablement quand on fera appel à leurs services pour combler des besoins urgents, notamment lors des périodes de pointe (retour des vacances, Aïd Al Adha, etc), même si le vol coïncide avec la journée de repos du pilote. En se référant au jargon utilisé par l’AMPL dans son bras de fer avec la direction de la compagnie, les pilotes retournent aujourd’hui travailler dans «l’illégalité».

Si les pilotes ont finalement accepté de revenir aux mêmes conditions de travail d’avant la crise, ce serait surtout grâce à la générosité du management de la compagnie qui leur a accordé des augmentations de salaires: 4.500 à 5.200 dirhams pour les commandants de bord et 3.000 à 3.500 dirhams pour les copilotes.

Ces montants restent toutefois très en deçà des niveaux de revalorisation longtemps réclamés par les pilotes. Selon nos informations, les revendications salariales initiales demandées par les pilotes devraient coûter à la RAM une somme de 250 millions de dirhams chaque année. Cette envoloppe allait s’ajouter au 1,3 milliard de dirhams que représente la masse salariale réservée chaque année aux 500 pilotes nationaux de la compagnie. Un chiffre qui paraît énorme en le comparant à celui affecté au reste du personnel, tous corps confondus, au nombre 3.500 collaborateurs, et dont la masse salariale totale avoisine 1,2 milliard de dirham par an.

RAM

Selon les échos provenant de l’intérieur de la compagnie, le mouvement de protestation des pilotes et la revalorisation salariale qui s’ensuivit sont mal perçus par les autres corps évoluant au sein de la RAM, parmi lesquels des directeurs diplômés de l’Ecole polytechnique, des ingénieurs issues de Ponts et Chaussées, de l'Ecole Mohammedia, des hôtesses et stewards qui, eux, ne comptent pas leurs heures, des mécaniciens d’avions, etc. C’est dire que la «grève déguisée» des membres de l’AMPL pourrait bien faire des émules et ouvrir la voie à d’autres mouvements, jusqu’ici inattendus.

Publier Le 21/08/2018

Source web par: le 360         

Les tags en relation

 

Les articles en relation

RAM relie Casablanca à Athènes

RAM relie Casablanca à Athènes

Royal Air Maroc lance sa nouvelle route aérienne directe reliant Casablanca et Athènes à raison de trois fréquences par semaine. Royal Air Maroc ajoute u...

Sans vergogne

Sans vergogne

Arrêtons de nous raconter des histoires sur le chômage. En dehors d’une année sous les drapeaux, il n’y a que deux manières de «fabriquer du travail» ...

La RAM soigne ses équipages

La RAM soigne ses équipages

Nous avons appris récemment que la R.A.M. avait changé certains des établissements contractuels au Maroc pour abriter son Personnel naviguant à bord, dans u...