Centrale Danone: baisse de 0,30 DH sur le lait frais et lancement d'un nouveau produit à 2,50 DH

Centrale Danone: baisse de 0,30 DH sur le lait frais et lancement d'un nouveau produit à 2,50 DH

Emmanuel Faber, PDG de Danone, a annoncé ce mercredi 5 septembre 2018 une baisse des prix conforme à l'engagement qu'il avait pris le 26 juin dernier. Il avait alors promis, en pleine crise de boycott, que le lait frais pasteurisé se vendra désormais au "prix coûtant". Un nouveau modèle économique qui se met en place "à condition que les ventes reviennent à un niveau élevé".

Les consultations menées par Centrale Danone lui ont permis de rencontrer près de 100.000 Marocains, consultations menées par 1.000 salariés du groupe, a annoncé Emmanuel Faber.

Ce mercredi 5 septembre, il est revenu au Maroc pour annoncer le résultat des consultations et surtout les mesures prises:

1. Un nouveau produit ("une nouvelle référence") sera introduit: le lait en sachet demi-écrémé, à 2,50 DH les 470 ml. Demi-écrémé en l'occurrence signifie 15 g de matière grasse au lieu de 30 g. Selon lui, c'est une référence de base du marché dans le monde et ce produit correspond à un besoin. A un prix donc plus bas que celui du marché, Centrale Danone a promis aux ménages qui le souhaitent, un lait allégé et au prix plus accessible.

Ce nouveau produit sera sur le marché fin septembre.

sachet

2. Le lait frais pasteurisé voit une diminution de son prix, qui passe de 3,50 DH à 3,20 DH les 470 ml dès vendredi prochain.

Cette baisse de prix est rendue possible:

-“parce que nous renonçons à notre marge“.

-ce prix permet de protéger les revenus des agriculteurs éleveurs et des commerçants.

C’est donc le prix d’équilibre qui a été trouvé.

3. La qualité du lait “Centrale“ ne changera pas, “elle restera aux meilleurs standards mondiaux, il y aura toujours 1.000 points de contrôle de la qualité par jour“.

4. La transparence: “nous continuerons à dialoguer, à sillonner le Maroc, à rencontrer les acteurs de la filière, nous allons généraliser les visites sur nos sites, pour tout le monde“.

Faber annonce également que tous les 6 mois, l’entreprise publiera la grille des prix de la collecte, à quel prix le lait est acheté auprès de l’éleveur. Centrale Danone s’engage également à publier les audits de processus, de qualité, de sécurité alimentaire, des produits, des sites…

Faber a insisté à plusieurs reprises sur les points forts de la marque: son ancrage dans la société, son historique, et surtout la qualité sanitaire de ses produits.

Il insiste sur le bouleversement du modèle économique qui ne rend l'opération de baisse des prix durable et viable que si les volumes reviennent. Les volumes de vente sont en baisse de 40% depuis le 10e jour qui a suivi le démarrage du boycott.

Publier Le 5 septembre 2018             

Source web par: medias24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Boycott et surenchère désastreuse

Boycott et surenchère désastreuse

Voilà donc l’une des premières et non des moindres conséquences de sept semaines ou plus de boycott revendiqué contre Danone Centrale Laitière, Oulmès-S...