Sahara marocain: Trump hausse le ton

Sahara marocain: Trump hausse le ton

L’administration Trump n’est pas satisfaite du travail de la Minurso. Selon Al Massae, un haut responsable américain a accusé la mission en présence de membres du Conseil de sécurité de bloquer l’avancement du processus politique, ajoutant que l’administration Trump compte faire pression sur les différentes parties du conflit afin de trouver une solution.

Rodney Hunter, le coordinateur politique de la mission des Etats-Unis à l’ONU, a assuré que plusieurs opérations de paix existent depuis de longues années mais n’ont malheureusement pas réussi leur mission, «comme la mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara (MINURSO) et la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP)». «Ces missions, chargées de régler les conflits politiques, défendent aujourd’hui indirectement le statut quo. Il faut faire pression afin de trouver de véritables solutions», a-t-il déploré.

A noter que la délégation américaine présidée par Diane Corner, chargée d’évaluer le travail de la Minurso, a livré un rapport complet concernant la situation dans la région au secrétaire général de l’ONU António Guterres. Ce compte-rendu détaille les réalisations de la mission depuis 1991, date à laquelle a été signé le cessez-le-feu entre le Maroc et le Polisario.

Publier Le 13.09.2018                               

Source web par: le site info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Dialogue flou

Dialogue flou

Le CESE, dans son rapport 2017, insiste sur le dialogue social. Il demande, entre autres, «l’institutionnalisation». On peut entendre la demande de manière...