Mise en garde des USA à la MINURSO

Mise en garde des USA à la MINURSO

A l’approche de la fin du mandat de la MINURSO, l’administration Trump a, une  nouvelle fois, incité le Maroc et le Polisario à réaliser des avancées dans le processus de négociations.

Rodney Hunter, le coordinateur politique de la mission des Etats-Unis à l’ONU, a affirmé, dans une intervention, le 29 août dernier, que son pays ne pourrait plus continuer à appuyer financièrement des opérations de paix des Nations unies en place depuis des décennies alors  qu’elles n’ont pas réalisé de progrès sur le terrain, ajoutant qu’«en théorie, ces missions soutiennent des solutions politiques, mais en réalité, elles perpétuent un statu quo».

L’intervention de Washington vise essentiellement la MINURSO et la Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP), en service depuis 1964. 

La mise en garde de Rodney Hunter s’inscrit en droite ligne avec les menaces proférées par John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de l’administration Trump et reprises par Niki Haley le 29 avril à l’occasion de son intervention au Conseil de sécurité suite à l’adoption de la résolution 2414. 

Le 17 septembre 2018                                    

Source web par: libe

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’expérience client en question!

L’expérience client en question!

Dans le cadre de la réflexion qui a été menée au sein de la CNT, le parcours client a été au centre des débats qui ont animé nos discutions à l’heure...

Le message du roi Mohammed VI à Trump

Le message du roi Mohammed VI à Trump

Le roi Mohammed VI a adressé un message au président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépe...