Le Polisario veut taxer le maraîcher français Idyl implanté à Dakhla

Le Polisario veut taxer le maraîcher français Idyl implanté à Dakhla

Après la plainte déposée à Paris contre les sardines Connétable, Gilles Devers, l’avocat du Front Polisario semble décidé à mettre à exécution la menace proférée contre de grands groupes agricoles étrangers et marocains implantés au Sahara Occidental qui écoulent leurs produits en Europe. Premier visé, celui de Pierrick Puech, déjà poursuivi dès 2014 et contre lequel il compte imposer une sorte d’impôt révolutionnaire

Le 21 septembre 2018                                  

Source web par: ledesk                 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Edito : Région de compétences

Edito : Région de compétences

La notion de patrimoine immatériel et de richesse globale prend tout son sens quand on parle de la communauté marocaine à l’étranger. Pendant des déce...

La CNT passe à l’action

La CNT passe à l’action

En ce moment même, la Confédération Nationale du Tourisme tient une réunion à Casablanca avec un panel représentatif de l’ensemble des acteurs du Touris...