Prix Saint-Simon 2018 : Mehdi Qotbi rend hommage à Michel Jobert

Prix Saint-Simon 2018 : Mehdi Qotbi rend hommage à Michel Jobert

Lors du 43e Prix Saint-Simon décerné à l’Ambassadeur de France, Claude Martin, pour son ouvrage "La diplomatie n'est pas un dîner de gala", paru aux éditions de L'Aube, le président de la Fondation nationale des musées du Maroc, M. Mehdi Qotbi, a rendu hommage, ce dimanche 23 septembre, à La Ferté-Vidame, à feu Michel Jobert, l’enfant de Meknès (centre du Maroc).

Claude Martin a en effet dédié son livre à la mémoire de Michel Jobert, ancien collaborateur de Pierre Mendès-France puis de Georges Pompidou. Cet homme d'Etat qui fut ministre des Affaires étrangères avant de revenir au gouvernement en prenant en charge le Commerce extérieur au début du premier mandat de François Mitterrand.

Michel Jobert a présidé longtemps le jury du Prix Saint-Simon et a choisi pour dernière demeure le cimetière de Réveillon, sur le territoire de La Ferté-Vidame qui a rendu hommage à son souvenir, en présence de son fils Marc et de plusieurs membres de sa famille, lors d'une table ronde réunissant des personnalités l'ayant connu et estimé de son vivant, dont notamment Mehdi Qotbi et Daniel Rondeau, écrivain et diplomate.

Dans son témoignage, M. Qotbi a rappelé combien cette grande figure de la politique française fut non seulement un grand et fin connaisseur du monde arabe et du Maghreb, tout particulièrement du Maroc, mais aussi un poète et un écrivain-né.

De son amour profond pour le Maroc est né un roman « La Rivière aux Grenades », a souligné Mehdi Qotbi, indiquant que Michel Jobert, réputé pour humour caustique et son intelligence brillante, a été un auteur prolifique et un chroniqueur au regard aiguisé sur les ondes de la radio Medi1 jusqu’à sa mort en 2002.

Le jury du Prix Saint-Simon, sous la présidence de Marc Lambron, de l’Académie française, a décerné le 43e Prix Saint-Simon à Claude Martin, en présence de nombreuses personnalités notamment l’ambassadeur du Maroc en France, M. Chakib Benmoussa.

Pour la première fois dans l’histoire de cette récompense, le lauréat 2018 a été désigné à l’unanimité dès le premier tour de scrutin. Claude Martin succède à l'auteure Julia Kristeva, récompensée pour son roman Je me voyage paru aux Éditions Fayard.

Le Prix Saint-Simon, créé en 1975 sous les auspices de la ville de La Ferté-Vidame, est géré par l'Association des Amis, présidée par Jean-François Bège, avec le soutien de La Société Saint-Simon.

Fondé lors du tricentenaire de la naissance de l'illustre écrivain, le Duc de Saint-Simon qui a écrit une partie importante de son œuvre de mémorialiste dans le cadre enchanteur du château de La Ferté-Vidame et son parc, il couronne chaque année un auteur et un ouvrage de mémoires (ou souvenirs) paru au cours des cinq dernières années.

Ce prix, doté d'une bourse de 5 000€, est remis officiellement lors de La fête des livres à La Ferté-Vidame.

Le 24/09/2018                                                       

Source web par: medias24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

ONU : Le Maroc en force à New York

ONU : Le Maroc en force à New York

Nasser Bourita multiplie les rencontres avec les diplomates étrangers «Beaucoup reste à faire pour atteindre la paix en Afrique, mais nous disposons toute...

LES REALITES A SAVOIR !

LES REALITES A SAVOIR !

AMDGJB - Géoparc Jbel Bani est une association Marocaine,  constituée d’administrateurs marocains(es), de professionnels, d’associatifs, de scientifiques...