Le Roi sonne la mobilisation générale contre les inégalités sociales

Le Roi sonne la mobilisation générale contre les inégalités sociales

Dans son discours inaugural de la rentrée parlementaire, le roi Mohammed VI appelle à une mobilisation générale de toutes les forces vives de la Nation pour réduire le fossé des inégalités sociales, au-delà des étiquettes politiques et des calculs partisans étroits. Décryptage.

Un discours mobilisateur, fédérateur et rassembleur, que celui que vient de prononcer le roi Mohammed VI, à l'occasion du lancement de la première session de la troisième année législative de la 10e législature. Une occasion constitutionnelle revêtant un caractère particulier et dont le credo est l'esprit de responsabilité et de sérieux, souligne le souverain, sonnant ainsi la mobilisation générale pour réduire le fossé des inégalités sociales.

S'adressant aux représentants de la Nation, députés et conseillers confondus, le roi a insisté sur le poids de la responsabilité qui leur incombe en cette période charnière que traverse le pays, les appelant à revoir de fond en comble leur méthodologie de travail de manière à contribuer collectivement, au-delà du prisme partisan, dans un esprit de solidarité et de cohésion, à la dynamique générale de réforme que connaît le Royaume.

"Au sein de cette honorable institution, vous formez une seule et même famille, soudée et cohérente. Rien ne vous différencie, comme en témoigne, par-delà la diversité de vos affiliations partisanes et de vos appartenances sociales, la tenue marocaine uniforme que vous portez. Car, en définitive, pour tous, il y a un seul intérêt national et les mêmes défis. Pour tous, ce qui importe par-dessus tout, c’est le produit de votre effort collégial", exhorte le souverain, appelant à "une augmentation du soutien public accordé aux partis", dont une fraction devra être allouée "aux compétences qu’ils mobilisent pour des missions de réflexion, d’analyse et d’innovation".

"Par la volonté de Dieu, le Maroc restera une terre où prévalent la solidarité et la cohésion au sein de chaque famille, à l’intérieur de chaque quartier, et, au-delà, à l’échelle de toute une société", indique le roi, soulignant que "le Maroc a besoin de réels patriotes", pétris de grandes valeurs d'altruisme et de don de soi, pour rassembler les Marocains et non les diviser.

Encourager les initiatives solidaires...

Dans cet élan solidaire, le roi appelle à "la simplification des procédures susceptibles d’encourager les différentes formes de dons, d’actions bénévoles et d’œuvres caritatives" et au soutien des initiatives sociales et entreprises citoyennes. "Nous veillons à raffermir ces liens indéfectibles qui unissent les Marocains depuis toujours. Pour cela, Nous nous attachons à adopter des politiques sociales efficaces, à faciliter et encourager toute initiative solidaire, à quelque niveau que ce soit", a en effet affirmé le souverain. "Il convient aussi de mettre en place de nouveaux mécanismes susceptibles de renforcer la contribution du secteur privé dans la promotion du social, et de l’inciter à prendre une part active dans l’amélioration des prestations offertes aux citoyens", exhorte encore le souverain.

Emploi des jeunes, la feuille de route royale

"Parce que la promotion de l’emploi des jeunes est placée au cœur de nos préoccupations, nous estimons que de nombreux domaines peuvent contribuer à créer un plus grand nombre d’opportunités d’emploi", souligne le souverain, avant de dévoiler à cet effet une véritable feuille de route dont le pivot est la formation professionnelle. "La formation professionnelle constitue un levier essentiel, à la condition, toutefois, qu’elle fasse l’objet de toute l’attention requise, et qu’un contenu et un statut nouveaux lui soient accordés en tant que filière prometteuse", affirme le roi, évoquant la nécessité de mettre en place "de nouvelles passerelles entre la formation professionnelle et l’enseignement général en veillant à les articuler dans le cadre d’un système harmonisé et cohérent, où formations théoriques et stages pratiques en entreprise se complètent et s’équilibrent".

Et ce n'est pas tout. Outre la formation professionnelle érigée en levier d’insertion dans la vie active, le secteur agricole peut être un pourvoyeur d’emplois plus performant et un instrument plus efficace pour assurer de meilleures conditions de vie et d’établissement en milieu rural.

"Voilà pourquoi Nous appelons à une consolidation des acquis réalisés dans le domaine agricole et à la création de nouvelles activités génératrices d’emplois et de revenus, notamment en faveur des jeunes en milieu rural", affirme le souverain. Et d'ajouter: "Notre finalité est de favoriser l’émergence d’une classe moyenne agricole, d’en consolider l’ossature pour qu’en définitive, elle puisse exercer sa double vocation de facteur d’équilibre et de levier de développement socio-économique, à l’image de la classe moyenne urbaine et du rôle clé qui lui est dévolu".

Parallèlement, "nous appelons à ce que soit renforcé et facilité l’accès des investisseurs au foncier, qu’il s’agisse de particuliers ou d’entreprises", recommande le souverain. Cette mesure, outre le relèvement des niveaux de production et de rentabilité, "est de nature à favoriser la création d’emplois, à préserver la vocation agricole des terres concernées".

Point d'orgue de cette feuille de route, l'annonce par le roi de la mobilisation à cet effet de "pas moins d’un million d’hectares supplémentaires de ces terres".

"Le Maroc, un pays d’opportunités et non d’opportunistes"

Evoquant les enjeux et les défis multiples auxquels est confronté le pays, le roi a affirmé que "l’attentisme et les calculs étriqués ne sont guère permis". "En effet, le Maroc doit s’affirmer comme un pays d’opportunités et non d’opportunistes. Quel qu’il soit, chaque citoyen marocain doit jouir des mêmes chances pour servir son pays et être sur un pied d’égalité avec ses compatriotes pour tirer profit des richesses nationales et des occasions d’épanouissement et d’ascension sociale", souligne le souverain, en appelant les "hommes d'Etat" à assumer avec abnégation les responsabilités qui leur incombent

"Soyez, que Dieu vous garde, à la hauteur des enjeux actuels, en manifestant un patriotisme sincère, une réelle volonté de mobilisation générale, un souci constant de placer les intérêts de la patrie et des citoyens au-dessus de toute considération", exhorte en effet le souverain.

Le 12 octobre 2018

Source Web : Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Al Qods : Le Roi hausse le ton

Al Qods : Le Roi hausse le ton

Le Roi Mohammed VI a une nouvelle fois réagi lundi suite au transfert de l’ambassade américaine en Israël à Al Qods (Jérusalem). Dans une lettre adressé...

Info-infox

Info-infox

Comme toujours quand il se sent mal, le Maroc se tourne vers son Roi, oubliant qu’il a voté une constitution ôtant au Trône nombre de ses pouvoirs légaux....

Signal Royal pour le secteur du Tourisme

Signal Royal pour le secteur du Tourisme

Dans son discours du Trône du 20 août dernier, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a fait deux allusions au Tourisme. Un signal fort applaudi par les opérateurs q...