PLF 2019: Les investissements des entreprises publiques par secteur et par région

PLF 2019: Les investissements des entreprises publiques par secteur et par région

Les entreprises et établissements publics prévoient d’investir 99 MMDH dans le cadre du PLF 2019. Un montant en baisse de 8% par rapport aux prévisions initiales de 2017 et 2018. Le taux d’exécution des budgets d’investissement devrait se limiter à 62%.

Le PLF 2019 prévoit un budget d’investissement public de 195 MMDH, stable par rapport au montant inscrit dans la loi de finances 2018.

Cette stagnation recouvre :

- Une amélioration de l’investissement du budget général de l’Etat, des SEGMA et des comptes spéciaux du Trésor: 77,5 MMDH, en hausse de 10,9%.

- Une amélioration de l’investissement des collectivités territoriales: 18,5 MMDH, en hausse de 5,7%.

- Un repli de l’investissement des entreprises et établissements publics: 99 MMDH, en baisse de 9,2%.

Le taux d’exécution du budget de l’investissement diffère de manière significative en fonction des entités :

- Celui du budget général s’élève à 79% en 2017 contre 75% en 2016 et 71% en 2015. Au titre de 2018 et 2019, cette amélioration se poursuivra, entre autres, suite à l’entrée en vigueur de la loi organique des finances qui fixe le plafond des reports à 30% des crédits de l’année.

- Celui des collectivités territoriales est de 97% en 2017 contre 91% en 2013.

- Celui des entreprises et établissements publics se limite à 60% en 2017 et la prévision de clôture 2018 est de 65%. En 2019, le gouvernement prévoit un taux d’exécution de 62%.

ph_2018

La baisse de l’investissement des EEP et leur faible taux d’exécution des budgets s’explique par :

- leur situation financière (endettement lourd de ADM, ONCF, ONEE…)

- le report de certains projets (autoroute de contournement de Casablanca, projets de routes…)

- le retard de certains projets (Nador West Med, Tramway à Casablanca, projets d’assainissement des régies autonomes…)

La baisse s’explique aussi, selon le gouvernement, par l’amélioration de la programmation: prioriser les projets dont le foncier, le montage financier et les études préliminaires sont disponibles.

A fin septembre 2018, le portefeuille de l’Etat compte 209 établissements publics et 44 entreprises publiques à participation directe.

Il compte aussi 466 entreprises et établissements publics dans lesquels l’Etat ou ses EEP détiennent des participations directes ou indirectes majoritaires (55%) et minoritaires (45%).

65% de l'investissement des EEP iront à l'énergie et aux infrastructures

L’investissement prévu en 2019 sera porté essentiellement par les EEP à caractère commercial (52,6% ou 61,5 MMDH). Le reste sera réalisé par les EEP à caractère non commercial (40,7% ou 31,4 MMDH) et les organismes financiers (6,2% ou 5,9 MMDH).

ph_2018_12

La répartition sectorielle des investissements est comme suit :

- Energie, mines, eau et environnement: 35%.

- Infrastructures et transports: 30%.

- Habitat, urbanisme et développement territorial: 13%.

- Agriculture et pêche: 7%.

- Secteurs sociaux, santé, éducation et formation: 6%.

- Secteur financier: 6%.

- Tourisme et artisanat: 2%.

- Autres: 1%.

ph_2018_18

La répartition régionale est caractérisée par:

- Une amélioration de la part de Casablanca-Settat (36% contre 29% en 2018), Béni Mellal-Khénifra (6% contre 5%).

- Une baisse de la part de Rabat-Salé-Kénitra (17% contre 21%), de l’Oriental (8% contre 10%) et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (7% contre 9%).

- Une stagnation de la part des autres régions.

L’investissement des EEP par tête d’habitant s’élève à 2.925 DH. Il est le plus faible à Fès-Meknès (1.077 DH) et le plus élevé à Laâyoune-Sakia Al Hamra (9.306 DH).

invest4

Le 21 octobre 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Les CRI frappés par un séisme

Les CRI frappés par un séisme

Neuf directeurs de Centres régionaux d’investissement viennent d’être remerciés. Pour les remplacer, le ministère de l’Intérieur cherche des profils ...

PLF: Le sprint final de Benchaâboun

PLF: Le sprint final de Benchaâboun

Le texte sera adopté aujourd’hui par les conseillers La deuxième lecture par les députés est programmée pour lundi prochain Les conseillers donnent...