Meknès parmi les 10 villes à visiter en 2019 selon Lonely Planet

Meknès parmi les 10 villes à visiter en 2019 selon Lonely Planet

La cité impériale est "the place to see" en 2019.

Bab Mansour à Meknès.

TOURISME - Si Marrakech est régulièrement citée comme “the place to see” au Maroc, pour une fois, c’est Meknès qui se taille la part du lion. Le célèbre guide de voyages Lonely Planet vient de sortir son classement des dix villes à visiter en 2019. Et la cité impériale figure à la 10e place.

“Le fameux sultan belliqueux qui a déplacé la capitale marocaine à Meknès en 1672 se retournerait dans sa tombe s’il savait combien peu de visiteurs la ville reçoit aujourd’hui par rapport à Fès et Marrakech”, écrit le guide touristique, rappelant l’épopée du sultan Moulay Ismaïl qui a fait de Meknès une cité impériale en y apportant “de la pierre et du marbre” provenant des palais marrakchis et des ruines romaines de Volubilis, et en construisant les célèbres “fortifications épaisses qui encerclent toujours la ville”.

Le mausolée de Moulay Ismaïl à Meknès.

Avec ses géants greniers souterrains et sa magnifique porte - Bab Mansour - qui “surpasse même la porte bleue de Fès” (Bab Boujloud), Meknès a de quoi ravir les visiteurs, selon Lonely Planet.

“Au cœur de la ville, le magnifique mausolée d’Ismaïl est un trésor national et on s’attend à ce que sa restauration, qui durera deux ans et qui lui rendra son lustre d’antan, donnera aux voyageurs plus de raisons que jamais de visiter cette ville impériale sous-estimée”, conclut le guide touristique.

Les neuf autres villes à visiter en 2019 selon Lonely Planet sont, dans l’ordre, Copenhague au Danemark, Shenzhen en Chine, Novi Sad en Serbie, Miami aux États-Unis, Katmandou au Népal, Mexico au Mexique, Dakar au Sénégal, Seattle aux États-Unis et Zadar en Croatie.

Le 23 octobre 2018

Source Web : Huffpostmaghreb

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Conseil d’Administration de l’ONMT

Conseil d’Administration de l’ONMT

L’ONMT tient aujourd’hui vendredi 21 juin, journée de la fête de la musique, son conseil d’administration où le Directeur général Adil Fakir aura à ...

La lente décrépitude d’Essaouira

La lente décrépitude d’Essaouira

Depuis plusieurs années, la ville est au centre d’un projet destructeur favorisant la médiocrité et semant la confusion “Une visite Royale». Une dol...