Voici la région où il y a le plus de chômeurs au Maroc

Voici la région où il y a le plus de chômeurs au Maroc

Entre le troisième trimestre de l’année 2017 et la même période de 2018, l’économie marocaine a créé 122.000 postes d’emploi, 118.000 en milieu urbain et 4.000 en milieu rural, rapporte une étude du HCP.

Les services ont créé 98.000 emplois, l’”industrie y compris l’artisanat” 19.000, l’”agriculture, forêt et pêche” 9.000 alors que le secteur des BTP en a perdu 4.000.  Dans ce contexte, le nombre total des chômeurs s’est établi, entre les deux périodes,  à 1.172.000 chômeurs, en baisse de 64.000 personnes au niveau national, 29.000 en milieu urbain et 35.000 en milieu rural.

Le taux de chômage est ainsi passé de 10,6% à 10% au niveau national ; de 14,9% à 14,3% en milieu urbain et de 4,6% à 3,9% en milieu rural. Ce taux reste relativement élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (27,5%), les femmes (13,8%) et les diplômés (17,1%). Le taux de chômage atteint parmi les détenteurs d’un diplôme de formation professionnelle 23,9%, 36,5%parmi les femmes et 19,3% parmi les hommes.

Cinq régions du Royaume abritent 72,8% de l’ensemble des actifs âgés de 15 ans et plus. La région de Casablanca-Settat vient en première  position avec 22,6% d’actifs, suivie de Marrakech-Safi (13,9%), de Rabat-Salé-Kénitra (13,3%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,1%) et de Fès-Meknès (11,9%).

Quatre régions affichent des taux d’activité plus élevés que  la  moyenne nationale (45%) ; Casablanca-Settat (48,8%), Eddakhla-Oued Eddahab (48,5%), Marrakech-Safi (47,1%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (45,4%). En revanche, les taux d’activité les plus bas sont enregistrés dans les régions de Drâa-Tafilalet (38,3%) et de Laayoune-Sakia El Hamra (37,9%).

D’un autre côté, 71,5% des chômeurs  sont concentrés dans cinq régions; Casablanca-Settat vient en  première  position  avec 24,4% de chômeurs, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (16,1%), de Fès-Meknès (10,2%), de Marrakech-Safi (9,2%) et de l’Oriental (11,6%).

Les taux de chômage les plus élevés sont observés dans les régions de Laayoune-Sakia El Hamra avec 19,4%, de Guelmim-Oued Noun (17,3%), de l’Oriental (17,3%) et d’Eddakhla-Oued Eddahab (13,1%). En revanche, les taux les plus bas sont relevés dans les régions de Marrakech-Safi et de Béni Mellal-Khénifra avec respectivement 6,8% et 4,9%.

Le 08 Novembre 2018

Source web Par Le Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’entreprise, socle de l’économie

L’entreprise, socle de l’économie

L’entreprise est incontestablement le pivot central du PIB. Elle a contribué, en 2016, à hauteur de 43% à la création de richesses et à 57% de l’invest...