Sommet ASEAN : la Chine pour une économie ouverte

Sommet ASEAN : la Chine pour une économie ouverte

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a affirmé, lundi, que son pays poursuivrait l'ouverture de son économie face à la montée du protectionnisme.

«La Chine a ouvert sa porte au monde. Nous ne la refermerons jamais, nous l'ouvrirons encore plus grande», a affirmé le chef du gouvernement chinois dans une déclaration en prélude aux travaux du 33e Sommet des pays de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-est (ASEAN), qui devrait être dominé par les tensions commerciales.

Dans des propos publiés par le quotidien de Singapour «Straits Times», il a ainsi plaidé pour «une économie mondiale ouverte» face à «la montée du protectionnisme et de l'unilatéralisme».

Le président russe, Vladimir Poutine, le Premier ministre indien, Narendra Modi, et le japonais Shinzo Abe sont attendus à Singapour aux côtés des dirigeants des dix pays membres de l'Asean.

Le président américain, Donald Trump, a préféré se faire représenter par le vice-président Mike Pence.

La réunion de l'Asean à Singapour devrait par ailleurs donner à la Chine et à Singapour l'occasion de promouvoir le projet de «Partenariat économique global régional», un accord commercial en cours de négociation entre 16 pays dont la Chine, l'Inde, le Japon et la Corée du Sud, mais pas les Etats-Unis.

Cet accord de libre-échange, s'il aboutit, liera des Etats représentant plus d'un tiers du produit intérieur brut (PIB) de la planète.

Le 13/11/2018

Source web par: le matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation