Patrimoine culturel : Le Maroc classe ses sites historiques et gravures rupestres

Patrimoine culturel : Le Maroc classe ses sites historiques et gravures rupestres

Le ministère de la Culture et de la Communication a annoncé avoir commencé le classement et l’inscription de plusieurs monuments historiques et sites de gravures rupestres au patrimoine culturel national.

Dans ce cadre, il a été procédé à l’inscription de la mosquée Targha, située dans la collectivité terrtoriale de Tizgane (province de Chefchaouen), sur la liste du patrimoine national, indique le ministère dans un communiqué. Le ministère a également commencé à prendre les mesures administratives et juridiques nécessaires à l’insertion du bâtiment de Dar Si Saïd à Marrakech dans la liste des monuments et à l’inclusion des sites de gravures rupestres situés dans les provinces de Guelmim et d’Assa-Zag dans la liste du patrimoine national, précise le communiqué.

Dans le cadre de sa politique visant la protection du patrimoine culturel national, le ministère fait l’inventaire de toutes les composantes du patrimoine culturel dans ses volets matériel et immatériel, sur l’ensemble du territoire national, en dépêchant des missions sur le terrain conformément à un programme annuel préalablement établi. Le ministère assure aussi le traitement des données issues de cette cartographie par le biais d’une base de données informatiques mise à la disposition du public, de même qu’il procède à l’organisation d’expositions visant à sensibiliser le public à l’importance du patrimoine culturel national et à la nécessité de le préserver, de le conserver et de garantir sa transmission aux générations montantes, précise la même source.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère ayant pour objectifs la réhabilitation, la préservation et la valorisation du patrimoine national matériel et immatériel ainsi que son intégration dans une perspective de développement global, en application des dispositions légales portant sur la préservation des sites historiques, des paysages, des gravures, des oeuvres d’art et des antiquités, conclut le communiqué.

Le 14 novembre 2018

Source web Par Infomédiaire

Les tags en relation

 

Les articles en relation