La Conférence de l’Energie 2018 vous attend!

La Conférence de l’Energie 2018 vous attend!

Mot du Président

La Transition Energétique Nationale, lancée en 2009, sous l’impulsion de Sa Majesté Le Roi que Dieu l’assiste, a connu suite aux accords de Paris, confirmés par les recommandations de la COP 22 de Marrakech, une importante accélération qui a vu l’objectif de la part des énergies renouvelables dans la capacité électrique, passer de 42% en 2020 à 52% en 2030. D’autre part, le Maroc s’est engagé, dans sa Contribution Nationale Déterminée sur un objectif de réduction des émissions des GES de 42% à l’horizon 2030.

Cette vision royale s’est traduite par un plan national dont les résultats, à fin 2017 sont :

– Une baisse du taux de dépendance énergétique qui est passé de 98% en 2008 à 93,3% ;

– Une augmentation de la part des ENRs dans le mix électrique national qui a atteint 34% de la puissance installée ;

– Une nouvelle loi sur l’efficacité énergétique et l’élaboration d’un programme d’action visant à atteindre une économie de consommation d’environ 20% à l’horizon 2030 ciblant les principaux secteurs énergivores : Transport, Industrie, Agriculture, Industrie et éclairage public ;

– L’annonce du Projet Gas to Power pour l’introduction du GNL et l’utilisation du gaz naturel pour la production de l’électricité et la satisfaction des besoins des industriels. L’AMI, lancé en décembre 2015, a rencontré un intérêt considérable puisque plus de 90 opérateurs, nationaux et internationaux y ont répondu.

A la veille de la COP24, de nouveaux défis Régionaux sont à relever à l’horizon 2050. En effet, Le Maroc, de par sa position géostratégique, à la croisée des continents Européen et Africain, et fort de ses atouts, poursuit son rôle actif pour accélérer l’intégration des marchés régionaux de l’énergie. C’est dans ce sens qu’il s’active à :

– La réaffirmation de sa politique de développement sud/sud, au travers des accords conclus avec différents pays Africains, dans les différents domaines socio-économiques et industriels. Politique et engagement qui ont été concrétisés par l’adhésion à nouveau du Maroc à l’Union Africaine ;

– La signature de l’accord portant sur la réalisation du Gazoduc Nigeria/Maroc et le lancement des phases études et FEED ;

– Le renforcement de ses interconnexions électriques avec ses voisins à travers le développement de nouvelles interconnexions électriques avec le Portugal (1000 MW), l’Espagne (700 MW), et la Mauritanie qui est en cours de réflexion ; – La demande d’adhésion du Maroc à la CEDEAO.

Dans ce contexte, la Fédération de l’Energie, acteur important du secteur de l’énergie, organise sa 14ème Conférence de l’Energie sous la thématique : « Transition Energétique : Quelle Géostratégie Régionale à l’horizon 2050 ». Cette conférence, placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, portera sur l’évolution de la transition énergétique et son intégration dans le cadre géostratégique régional. Elle se veut un forum d’échanges et de débats autour des thématiques relatives à l’intégration régionale de la transition énergétique, en particulier :

– La montée en puissance des ENRs et développement du marché régional du gaz ;

– L’intégration des ENRs dans les systèmes et les marchés électriques régionaux ;

– L’Efficacité énergétique.

Source web par: confenergie2018

Les tags en relation

 

Les articles en relation

1ères assises de la mobilité durable

1ères assises de la mobilité durable

A la veille de la COP22, L’ONCF a organisé, le 3 novembre 2016, les premières assises de la mobilité durable, sous le thème « Enjeux climatique : quel sy...