Le Roi Mohammed VI nomme le président du Conseil de la concurrence

Le Roi Mohammed VI nomme le président du Conseil de la concurrence

Une décision très attendue par la communauté des affaires ainsi que par la communauté politique. Le Roi Mohammed VI a nommé ce samedi 17 novembre 2018, le président du Conseil de la concurrence. Il s'agit de Driss Guerraoui.

Le Roi Mohammed VI qui a reçu M. Guerraoui au palais royal de Rabat, a souligné l'importance des missions dévolues au Conseil de la concurrence par la Constitution et par la loi, ce qui en fait une institution indépendante, annonce un communiqué du cabinet royal cité par l'agence MAP. Driss Guerraoui était auparavant secrétaire général du CESE, Conseil économique, social et environnemental.

Mohamed Abouelaziz a été nommé par le Souverain au poste de secrétaire général du Conseil.

Voici le texte intégral du communiqué du cabinet royal:

"Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a reçu ce jour au Palais Royal de Rabat, M. Driss Guerraoui que le Souverain a nommé président du Conseil de la Concurrence.

"A cette occasion, Sa Majesté le Roi, que Dieu l'assiste, a souligné l’importance des missions dévolues au Conseil de la Concurrence par la Constitution et par la loi, ce qui en fait une institution indépendante, chargée d’assurer la transparence et l’équité dans les relations économiques, notamment à travers l’analyse et la régulation de la concurrence sur les marchés, le contrôle des pratiques anti-concurrentielles et des opérations de concentration économique et de monopole.

"A cet égard, Sa Majesté le Roi a donné ses hautes orientations au nouveau président, et à travers lui à l’ensemble des membres composant le Conseil de la concurrence, afin de veiller à ce que cette institution accomplisse pleinement ses missions en toute indépendance et neutralité, et de contribuer au raffermissement de la bonne gouvernance économique et au renforcement de la compétitivité de l’économie nationale et de sa capacité à créer de la valeur et des emplois.

"Sa Majesté le Roi, que Dieu l’assiste, a également nommé M. Mohamed Abouelaziz au poste de secrétaire général du Conseil de la concurrence.

"Il est par ailleurs rappelé que le Conseil est composé, outre le président, de 12 membres nommés par décret du Chef de gouvernement, sur proposition du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire en ce qui concerne deux membres magistrats, et de l’autorité gouvernementale compétente en ce qui concerne les autres membres".

Ces nominations ainsi que les instructions du Roi signifient une prochaine réactivation du Conseil de la concurrence, une réactivation très attendue.

Le 17 novembre 2018

Source web par: medias24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

MRE: un riche vivier de compétences

MRE: un riche vivier de compétences

Le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration a décidé de mettre les bouchées doubles pour mettre en exergue la force des Marocains du monde....

Sahara marocain: Trump hausse le ton

Sahara marocain: Trump hausse le ton

L’administration Trump n’est pas satisfaite du travail de la Minurso. Selon Al Massae, un haut responsable américain a accusé la mission en présence de m...