Droits d’inscription aux universités françaises : l'Ambassade s'explique



Les étudiants marocains à l’instar de leurs pairs extra-européens qui prévoient de s’inscrire pour la première fois dans un cycle supérieur de formation en France seront concernés à partir de la prochaine rentrée universitaire, par la hausse des droits d’inscription au niveau des écoles et universités de l’hexagone. Ces droits passeront de 170 euros actuellement à 2.770 euros pour la licence et 3.770 euros pour le master et le doctorat (contre 243 euros en master et 380 euros en doctorat actuellement).

Cette hausse s’inscrit, dans le cadre de la stratégie d’attractivité pour les étudiants internationaux  baptisée « Bienvenue en France ». Un plan annoncé lundi dernier  par le premier ministre français Edouard Philippe  et qui vise à augmenter le nombre d’étudiants étrangers en France tout en garantissant de meilleures conditions de leur accueil, comme nous l’indique Clélia Chevrier Kola?ko, Conseillère de coopération et d'action culturelle et directrice générale de l'Institut français du Maroc qui s’exprimait ce mercredi dans le cadre d’une conférence de presse organisée au siège de la Chancellerie de l’ambassade de France à Rabat.

«La France est le 4e  pays d’accueil des étudiants internationaux au monde, après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, et le 1er pays d’accueil non-anglophone. Malgré ses nombreux atouts à savoir la présence d’établissements prestigieux, une bonne qualité de la formation, elle est souvent pointé du doigt par les étudiants pour l’absence d’un véritable programme d’accueil », estime la même responsable.

 Notons que cette hausse des frais d’inscription sera accompagnée d’une augmentation du nombre des bourses octroyées par le Ministère des affaires étrangères français de 7.000 bourses (dont 300 sont octroyées aux étudiants marocains) à 15.000 bourses. Les établissements d’enseignement supérieur prévoient également d’augmenter le nombre de bourses qu’ils proposent directement pour atteindre 6.000 bourses.

Le 21 novembre 2018

Source web Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation