Transport aérien : Une année 2019 moins difficile pour les compagnies africaines

Transport aérien : Une année 2019 moins difficile pour les compagnies africaines

Les transporteurs aériens d’Afrique devraient enregistrer des pertes nettes de 300 millions de dollars en 2019. Des résultats, néanmoins, en amélioration par rapport aux 400 millions de déficits prévus pour 2018. Ce sont là les nouvelles projections fraichement publiées par l’Association du transport aérien international (IATA). « Les résultats s’améliorent, mais lentement. Les pertes en 2019 devraient diminuer avec la baisse des prix du pétrole.

La région profite de rendements supérieurs à la moyenne et de coûts d’exploitation moindres pour certaines catégories. Toutefois, peu de compagnies aériennes dans la région sont en mesure d’obtenir des coefficients d’occupation suffisants pour générer des bénéfices », souligne l’IATA dans un communiqué. A noter que l’Afrique reste une exception. Toutes les autres régions devraient afficher des bénéfices en 2018 et 2019. Les transporteurs d’Amérique du Nord demeurent en tête, avec des bénéfices nets de 14,7 milliards de dollars cette année et 16,6 milliards pour l’année prochaine. Globalement, les bénéfices nets de l’industrie aérienne mondiale s’élèveront à 32,3 milliards de dollars en 2018 et 35,5 milliards en 2019.

Le 13 Décembre 2018

Source web Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

100 ans d'aviation commerciale

100 ans d'aviation commerciale

Au moment où le transport aérien est tant décrié, c’est la mode et cela passera, il n’est pas inutile de remonter un peu le temps. Le premier vol d...