Marché du travail/Maroc : Les résultats du rapport de l’ONDH

Marché du travail/Maroc : Les résultats du rapport de l’ONDH

Une dynamique importante s’opère dans le marché du travail aussi bien au niveau urbain que rural, souligne dans un rapport l’Observatoire national du développement humain (ONDH), qui relève aussi une mobilité des femmes relative à leur entrée et sortie du marché du travail et de l’emploi.

Ainsi, l’analyse des changements dans le statut d’activité au cours du temps montre que la proportion des actifs occupés de 15 à 59 ans qui sont passés à l’inactivité a augmenté de 8,8% entre 2012 et 2013, à 9,6% entre 2013 et 2015, pour se retrouver à 12,4% entre 2015 et 2017, précise l’ONDH dans son dernier rapport sur les « Indicateurs de suivi du développement humain: Niveau et tendances à l’échelle nationale et régionale 2012-2017 » publié jeudi.

Dans le milieu urbain, la proportion des actifs occupés qui sont devenus des inactifs n’a cessé d’augmenter, passant de 8% entre 2012 et 2013 à 10,6% entre 2013 et 2015, puis à 12,7% entre 2015 et 2017, indique le rapport.

Toutefois, la proportion des chômeurs qui se sont insérés dans l’activité économique a, quant à elle, augmenté de 34,9% entre 2012 et 2013, et de 46% entre 2013 et 2015 et entre 2015 et 2017,

Dans le milieu rural, 9,6% des actifs occupés en 2012 se sont retrouvés dans l’inactivité en 2013, explique l’ONDH relevant qu’entre 2013 et 2015, cette proportion a été de 8% et qu’entre 2015 et 2017, elle est estimée à 12%.

Par ailleurs, la mobilité de la population rurale entre la situation de chômage et l’emploi a enregistré une dynamique importante depuis 2013, la proportion des chômeurs ayant trouvé un emploi passant de 46% entre 2012-2013 à 68,3% entre 2013-2015 et à 60,4% entre 2015-2017.

Pour un focus sur les femmes, les données témoignent de changements notables dans leurs statuts d’activité, affirme l’ONDH, ajoutant que la proportion des femmes qui quittent le marché du travail en passant d’une situation d’emploi à l’inactivité a augmenté de façon continue passant de 27,2% entre 2012 et 2013, à 34,6% entre 2013 et 2015 pour s’établir à 41,6% entre 2015 et 2017.

L’ONDH relève aussi une augmentation de la proportion des femmes en chômage qi s’insèrent dans le marché du travail.

Dans ce sens, de 22,0% entre 2012 et 2013, le taux d’insertion est passé à 31,0% entre 2013 et 2015 et à 29,4% entre 2015 et 2017.

« Cependant, une faible proportion de femmes inactives renonce à cette situation pour occuper ou rechercher un emploi, 4,9% entre 2012-2013, 9,1% entre 2013-2015 et 7,1% entre 2015-2017 », selon l’ONDH.

Le 28 Décembre 2018

Source web Par Infomédiaire

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Emploi : L’industrie s’essouffle

Emploi : L’industrie s’essouffle

Le secteur industriel est à la peine. Malgré le plan d’accélération industrielle et la mise en place des écosystèmes, l’activité industrielle (qui co...