Tourisme : Année record pour Essaouira

Tourisme : Année record pour Essaouira

La ville d’Essaouira a enregistré durant l’année qui vient à peine de s’achever un record historique en termes d’affluence touristique, ce qui traduit la « bonne santé » de l’activité touristique, alors que les opérateurs de ce secteur névralgique aspirent à une année 2019 qui soit fort prometteuse.

Si la cité des alizés a clos 2018 sur une note très positive et des indicateurs touristiques au vert, comme en témoigne le taux de remplissage des établissements hôteliers et d’hébergement classés, établi durant ces fêtes de fin d’année à 100%, cette performance est le fruit de la conjugaison des efforts de plusieurs acteurs à savoir : les autorités provinciales, le département du tourisme, les opérateurs touristiques de la ville, l’ONMT, l’ONDA, et l’Association Essaouira- Mogador qui joue un rôle déterminant et central et qui  »tire et nourrit cette dynamique depuis près de 30 ans ».

»Essaouira a atteint son apogée en termes de flux touristiques et cela tient à l’intérêt de plus en plus grandissant qu’accorde les Européens à la cité des alizés », explique à ce sujet, M. Redwane Khanne, président du Conseil provincial du tourisme d’Essaouira (CPTE), se félicitant des efforts accomplis en termes de sécurité, de propreté et de diversification des produits touristiques qu’offre cette destination.

Ce travail a permis un meilleur repositionnement d’Essaouira sur l’agenda des TO nationaux et étrangers, a-t-il souligné, indiquant que le CPTE est aujourd’hui très confiant quant à l’avenir du secteur, sachant qu’il y a un taux de retour qui est fort considérable.  »La ville d’Essaouira dispose désormais d’habitués parmi les étrangers qui y séjournent plusieurs fois chaque année », se félicite ce professionnel.

Derrière cette fidélisation de la destination, note M. Khanne, figurent plusieurs considérations liées au climat, à la proximité de l’Europe, à l’esprit d’ouverture et de convivialité, et à la richesse du patrimoine architectural et civilisationnel que recèle la cité des alizés, et qui en fait un espace d’arts et de la culture par excellence.

En chiffres, durant les dix premiers mois de l’année 2018, Essaouira a enregistré une hausse de 10% en termes de nuitées déclarées, ce qui correspond à une augmentation de 15% en termes d’arrivées, selon les statistiques fournies par la délégation provinciale du tourisme.

La plupart des catégories d’établissements touristiques de la ville ont enregistré des hausses en termes de nuitées, avec 4% pour les 5 étoiles, 13% pour les Maisons d’hôtes et 26% pour les 2 étoiles. Quant à la catégorie d’hôtels 5 étoiles, et les maisons d’hôtes, ils cumulent 63% du total des nuitées enregistrées durant la période janvier-octobre de 2018.

A noter que le mois de novembre 2018 a réalisé une progression de 5% des nuitées et une hausse de 7% en termes d’arrivées.

Pour maintenir le cap, le CPTE a concocté un plan d’action très ambitieux, basé sur le pragmatisme et une approche participative avec au rang des priorités, la promotion de la communication, un plan de marketing de la destination et le développement de la connectivité aérienne de la ville, a fait savoir M. Khanne, notant qu’un grand effort est déployé pour la réouverture de la ligne aérienne avec Londres.

Des discussions sont aussi en cours avec plusieurs compagnies aériennes dans l’optique de l’ouverture de nouvelles dessertes directes reliant respectivement Madrid et Barcelone à la ville d’Essaouira, a-t-il expliqué.

 »Notre ambition est de conquérir également le marché des Iles Canaries qui sont seulement à 30 km à vol d’oiseau d’Essaouira et recèlent d’importantes potentialités, sachant qu’il s’agit d’un marché prometteur qui développe entre 15 et 20 millions de touristes par an », a affirmé M. Khanne.

En chiffres, l’aéroport international Essaouira-Mogador a célébré le 26 décembre 2018, pour la première fois de son histoire, son 100 millième passager, arrivé à bord d’un vol reliant la ville française de Bordeaux à la cité des alizés, assuré par la compagnie  »Easy Jet ».

Avec 95.031 passagers enregistrés à fin novembre 2018, l’aéroport international Essaouira-Mogador est classé 11ème aéroport du Royaume en termes de trafic passager, cette plateforme aéroportuaire accueillant 24 fréquences hebdomadaires.

Le trafic aérien au niveau de cette infrastructure aéroportuaire durant les 10 dernières années a été presque multiplié par 3, en passant de 25.795 passagers en 2007 à 83.414 passagers en 2017, avec une croissance annuelle moyenne de l’ordre de 12,44%, selon les statistiques de l’ONDA.

Dans son plan d’action, le CPTE compte également renforcer la communication autour de la destination pour mettre en avant ses potentialités et ses atouts et lui conférer davantage de visibilité auprès des compagnies aériennes et des TO nationaux et étrangers et ce, via les supports médias et la participation aux Foires et Salons internationaux du tourisme, a noté M. Khanne, faisant observer qu’un intérêt est accordé aussi à la promotion de l’animation culturelle et touristique d’Essaouira.

A ce propos, il s’est félicité de l’intérêt tout particulier qu’accorde Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la ville d’Essaouira, notamment avec la signature devant le Souverain le 22 octobre 2018, de la convention- cadre relative au programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur de la médina d’Essaouira, d’une enveloppe de 300 millions de DH. L’objectif étant d’améliorer et de renforcer l’attractivité de cette ancienne médina, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 »Le CPTE, les autorités provinciales et les autres partenaires travaillent d’arrache-pied pour doter Essaouira d’un plan d’animation annuelle. Un véritable outil pour consolider l’attractivité de la ville, et tirer vers le haut le taux de retour des touristes, tout en permettant de prolonger la durée de séjour des visiteurs », a précisé M. Khanne, avant de conclure que toutes les conditions sont réunies pour faire de l’attractivité d’Essaouira un chantier amplement réussi.

Le 2 janvier 2019

Source web par: lnt

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Zouitene est-il intègre ?

Zouitene est-il intègre ?

La saison estivale est propice à toutes les surprises, bonnes ou mauvaises, révélatrices ou calomnieuses, véridiques ou carton-pâte. Habitués à toutes...