CGEM: Voici les nouveaux membres du conseil d'administration et du bureau

CGEM: Voici les nouveaux membres du conseil d'administration et du bureau

La CGEM a tenu ce jeudi 10 janvier un conseil d'administration très attendu où ses instances ont été de nouveau mises en confirmotié avec les statuts et règlement intérieur. Désormais, les membres désignés sont au nombre de 26 contre 51 au début du mandat Mezouar. La nomination de Khalid Cheddadi, PDG de la CIMR, est très remarquée. Cette réunion du CA mettra-t-elle fin aux tensions qui règnent au sein du patronat ?

Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour de cette réunion très suivie car intervenant dans un climat tendu, entre autres en raison de la gouvernance au sein de la CGEM.

Selon une source sûre, Salaheddine Mezouar a rappelé que la CGEM est "un bien collectif" et que son intérêt prime sur les considérations personnelles et les conflits entre personnes.

La démission d'Ahmed Rahhou a également été évoquée. Le président de la confédération a précisé que son départ était prévu mais qu'il a été précipité par un incident survenu après la tenue d'une réunion du bureau. Allusion est ainsi faite à un incident ayant impliqué Abdelilah Hifdi, par ailleurs président du groupe CGEM à la chambre des conseillers.

Mezouar a par ailleurs appelé les membres des instances dirigeantes à ne plus communiquer avec les médias sur des sujets autres que techniques. Il a souligné qu'il est seul habilité à parler au nom de la CGEM, sauf délégation de sa part.

Du reste, le rapport du Comité des statuts, nommé le 24 septembre 2018 pour formuler des recommandations de mise en conformité de la gouvernance avec les statuts et le règlement intérieur de la Confédération, a été présenté aux membres du conseil (seuls les membres de droit étaient présents). Ces derniers ont fini par nommer de nouvelles Commissions permanentes et de nouveaux membres désignés.

La structure CGEM a continué à travailler malgré les tensions et les malaises. Par contre, le conseil d'administration et le bureau ont subi l'effet négatif de cette situation.

A l’issue de ces nominations, le Conseil d’Administration de la CGEM se compose des membres suivants :

- Présidence

CGEM1

- Membres de droit du Conseil d’Administration

CG

CGELD

CGEM4

CHEM5

CHEM6

- Membres désignés du Conseil d’Administration

CGEM6

CGEM7

- Médiateur de la CGEM.

CGEM

Le CA a également validé les propositions suivantes :

- Approbation du plan d’action des commissions permanentes de la CGEM ;

- Nomination des vice-présidents des commissions permanentes de la CGEM ;

- Nomination du Comité des mandats de la CGEM ;

- Lancement du processus électoral pour la présidence de la Fédération des industries culturelles et créatives, fédération interne de la CGEM.

Ci-après la liste des membres du Conseil d’Administration par catégorie :

Le bureau a été recomposé. Il se compose désormais comme suit:

-Président et Vice-président général: Salaheddine Mezouar, Faïçal Mekouar.

-Les 7 vice-présidents: Nabila Freidji, Dounia Taârji, Khalid Cheddadi, Tarafa Marouane, Khalid Benjelloun, Mohamed Fikrat, Mehdi Tazi.

-Nouzha Taârji Marrakchi: Trésorière.

-Amina Figuigui: Trésorière adjointe.

-Salaheddine Kadmiri: médiateur.

Mohammed Talal a donc quitté le bureau ainsi que le conseil. Le nouveau bureau comporte un plus grand nombre de femmes. A noter également que c'est Khalid Cheddadi qui remplacera Ahmed Rahhou pour prendre en charge la Compétitivité et l’Environnement des affaires. Parmi les autres nouveautés, la création de la commission Asie que présidera Karim Amor. Jaouad Hamri présidera  la commission éthique et bonne gouvernance.

Enfin, concernant les 7 parlementaires de la CGEM (chambre des conseillers) 3 sont déjà membres de droit et les 4 autres ont été cooptés sans droit de vote.

Le 10 janvier, 2019

Source web Par Médias 24

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Dialogue flou

Dialogue flou

Le CESE, dans son rapport 2017, insiste sur le dialogue social. Il demande, entre autres, «l’institutionnalisation». On peut entendre la demande de manière...

Le patronat propose son contrat social

Le patronat propose son contrat social

L’Etat doit s’occuper des politiques sociales, de l’enseignement, la santé et la législation du travail. L’entreprise se charge du dialogue social, de...

Jouahri dément les rumeurs

Jouahri dément les rumeurs

Le gouverneur de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a démenti les rumeurs concernant sa possible nomination comme conseiller du roi Mohammed VI. "Aucun...