Le Maroc stagne au classement annuel des démocraties

Le Maroc stagne au classement annuel des démocraties

Le Maroc a stagné dans le classement annuel des démocraties. Dans cette 11ème édition conçue par « The Economist Intelligence Unit », le royaume est classé 100ème sur 165 pays évalués, avec 4,99 points sur 10.

Avec 5,25 au niveau du processus électoral, 4,64 au niveau du fonctionnement du gouvernement, 5,00 au niveau de la participation politique, 5,63 au niveau de la culture politique et 4,41 au niveau des libertés, le Maroc fait donc partie des 39 pays ayant un régime dit « hydride », alliant avancées démocratiques et persistances de relents autoritaires. Le rapport cite en particulier la faible participation citoyenne à la chose publique, la collusion politique-affaires, les épisodes du Hirak rifain et le phénomène du boycott des marques.

Le royaume est classé à la troisième position dans la région MENA derrière Israël qui occupe la première position, suivi de la Tunisie.

L’Algérie, 126ème au niveau mondial, se trouve à la 9e position dans le classement régional, suivie de l’Egypte (127ème dans le monde).

Seulement 20 pays ont un régime démocratique dans le monde, d’après l’EIU. Il s’agit, entre autres, de ceux qui se trouvent à la tête du classement comme la Norvège, (9,87 points), l’Islande (9,58), la Suède (9,39), la Nouvelle-Zélande (9,26), le Danemark (9,22), le Canada (9,15), l’Irlande (9,15), la Finlande (9,14) et l’Australie (9,09).

Selon le rapport, les Etats-Unis perdent leur statut de pays ayant un régime démocratique. En 2018, ils occupent la 25e position et se trouvent, aux côtés de la France (29e), parmi les pays ayant un régime dit « imparfait ».

Le 10 janvier, 2019

Source web Par Le Desk

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Mohammed VI tape du poing sur la table

Mohammed VI tape du poing sur la table

Peu après l'annonce des grâces, le souverain a vivement critiqué dans son discours les partis politiques et administrations publiques, pointant des "dysf...