François Bacchetta : « EasyJet peut encore gagner des parts de marché »

François Bacchetta : « EasyJet peut encore gagner des parts de marché »

Avec 88,5 millions de passagers et 93,8 % de remplissage, easyJet est une compagnie qui a été épargnée par la crise en 2018. A quelques jours de son intervention dans le cadre des Into Days à Cannes, François Bacchetta, le directeur général France de la low cost, a répondu à nos questions.

« En France, la part du low cost est de 30 %, alors qu’elle est de 48% en Europe. EasyJet peut encore gagner des parts de marché », explique François Bacchetta, le directeur général d’easyJet pour la France.

En 2018, plus de 20 millions de passagers français ont volé avec easyJet, soit une croissance de 8%. « Nous sommes désormais la deuxième compagnie aérienne en France avec 17% des parts de marché (derrière Air France, NDLR) et la première en termes de réseau, explique François Bacchetta. En 2019, nous allons passer à la vitesse supérieure en termes de croissance dans l’Hexagone, avec 17 nouvelles lignes à Paris et surtout en région ». Soit à Bordeaux, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Rennes et Nantes.

Ces nouvelles lignes consolideront la position de leader en termes de réseau d’easyJet, avec désormais « plus de 260 lignes opérées depuis et vers la France », dont 20% en domestique et dont « plus de la moitié que nous avons créées ». En 2019, easyJet offrira 23,8 millions de sièges à la vente, soit plus de 10% de croissance comparé à 2018.

Deuxième employeur en France dans l’aérien

Parmi les nouveautés, easyJet annonce 8 nouvelles lignes à l’aéroport de Nantes Atlantique, où la compagnie ouvrira une nouvelle base au printemps 2019, avec 3 avions Airbus A320 stationnés. « Nous comptons passer de 21% à 25% des part de marché dans cet aéroport », explique François Bacchetta. Autre base easyJet récente, Bordeaux qui est exploitée depuis mars 2018. La croissance locale sera soutenue par l’arrivée « d’un nouvel avion basé au printemps 2019 » portant le total de la base à 4 avions.

Présent dans 19 aéroports en France, easyJet poursuit le développement du grand Ouest, notamment à Rennes, où un troisième vol est programmé en moins d’un an. Alors que la compagnie orange annonçait fin novembre sa position de numéro un à Lyon, la compagnie proposera bientôt deux nouvelles destinations portant à 47 le nombre de lignes localement.

« Depuis plus de 10 ans, nous investissons en France. Nous employons 1 500 personnes en France, ce qui fait de nous le deuxième employeur en France dans l’aérien », poursuit le directeur général.

Vous pourrez retrouver François Bacchetta durant les Into Days de Cannes (les 29, 30 et 31 janvier prochains), un nouvel événement dédié aux acteurs du tourisme (programme en ligne).

17 nouvelles lignes depuis et vers la France

Depuis Nantes : Bastia, Dubrovnik, Tenerife, Bilbao, Copenhague, Rome Fiumicino, Grenade, Marrakech.

Depuis Bordeaux : Lanzarote, Grenade, Porto et Mahon (Baléares

Depuis Lyon : Séville et Tenerife.

Et aussi : Montpellier-Bristol, Nice-Rennes et Paris Charles de Gaulle-Londres Stansted au printemps 2019.

Le 14 janvier 2019

Source web par: lecho touristique

 

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Cherchez les touristes en Chine !

Cherchez les touristes en Chine !

Serait-on sur le point de perdre des marchés pour la conquête desquels on ‘est beaucoup investi ? Comment expliquer que ce sont plutôt les marchés ayant e...

LES CAHIERS CDS DU TOURISME (IV)

LES CAHIERS CDS DU TOURISME (IV)

Les ailes brisées de l’aérien Il y a quelques jours, le PDG de la RAM défendait sa compagnie devant le Parlement et, partant, le mode de gouvernance ado...