Un projet italien pour la restauration de 4 sites archéologiques au Maroc

Un projet italien pour la restauration de 4 sites archéologiques au Maroc

Le ministère de la Culture et de la communication a annoncé avoir entamé la mise en œuvre d'une convention de financement de projets de sauvegarde du patrimoine archéologique à travers la restauration et la valorisation des sites archéologiques de Lixus, Volubilis, Zilil et Chellah pour un montant de 2 millions d'euros.

Cette convention, qui s'inscrit dans le cadre d'un accord de coopération conclu avec le ministère de l'Economie et des finances d'une part, et l'Agence italienne pour la coopération au développement et l'ambassade d'Italie à Rabat d'autre part, vise la réalisation de projets intégrés dans les domaines de la restauration, la sauvegarde, l'aménagement, la valorisation et la réhabilitation des quatre sites, a indiqué le ministère mardi dans un communiqué.

Ce programme ambitionne aussi de renforcer les capacités des cadres du département de la culture en matière de restauration et de préservation du patrimoine culturel, et de mettre en place un cadre général, au niveau de la formation et des projets.

La convention vise également à améliorer les conditions d'accueil du public dans ces sites afin d'attirer diverses catégories de visiteurs, en particulier les étudiants et les écoliers, et à lancer un programme de fouilles archéologiques.

Selon le communiqué, une convention de partenariat scientifique, technique et culturelle avait été signée, dans le cadre du même accord, entre le ministère de la Culture et de la communication et l'Université de Sienne, aux termes de laquelle des études archéologiques et techniques seront effectuées dans les sites archéologiques de Volubilis, Zilil et Chellah.

Il s'agit également de l'encadrement de sessions de formation dans les domaines liés à la préservation et à la restauration de bâtisses historiques et de vestiges archéologiques, outre l'aménagement d'un laboratoire, le premier du genre au Maroc, pour la restauration des vestiges archéologiques de Volubilis.

Le 15 janvier 2019

Source web par: medias24

 

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation