Politique des clusters touristiques au Maroc

Politique des clusters touristiques au Maroc

Le cluster est un réseau territorial constitué de PME et de TPE qui appartiennent à une même filière. L’objectif principal du cluster dans un contexte économique est le redressement de la compétitivité des entreprises ainsi que l’attractivité des territoires.

Toute entreprise touristique rejoignant un cluster bénéficie de plusieurs facilités dont : l’accompagnement des entreprises touristiques, l’investissement en recherches et développement, développement durable, internalisation de l’entreprise touristique, soutien de l’industrie touristique, ainsi que la participation à la réalisation des objectifs stratégiques.

Comme nous sommes au Maroc où il y un manque de compétitivité et de créativité dans l’offre touristique, l’Organisation de Coopération et de Développement (OCDE), en collaboration avec le ministère du tourisme ont réalisé une étude qui vise la diversification de l’offre touristique. La solution étant d’installer des clusters dans le secteur, est le meilleur moyen d’augmenter la compétitivité des opérateurs et d’introduire l’innovation attendue dans le tourisme marocain.

Suite à une inspiration de la mise en place des clusters français, on a organisé un forum de sensibilisation des opérateurs touristiques pour qu’ils s’engagent dans la démarche cluster qui consiste à fédérer les maillons de la chaine de valeurs touristiques pour mettre en œuvre et vendre des offres innovantes orientées marché.

Il est à rappeler que les trois éléments fondamentaux sur lesquels repose la vision 2020 sont : une politique de planification régionale pour le tourisme, une nouvelle structure de gouvernance et une démarche intégrée de développement durable. La mise en œuvre de cette vision est basée sur 6 plans de développement dont l’objectif est de créer une offre de produits diversifiée tout en misant sur la culture, le bord de mer et la nature.

Cette politique de clusters touristiques reste faiblement perçue au Maroc, de rares tentatives de différents acteurs touristiques dans la création d’un cluster renseignent sur la fragilité de ce tissu et la divergence d’objectifs existante entre ces acteurs. Pour arriver à atteindre les objectifs de cluster, le Maroc doit s’adosser à des entreprises touristiques et non touristiques comme les universités, musées, boites d’événementiels, transport public, associations culturelles et sportives… qui soient modernes, structurées et professionnelles afin de pouvoir relever les défis.

Le 16 janvier 2019

Source web par: tanja24

 

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme: la mission-sauvetage

Tourisme: la mission-sauvetage

Le Top Resa de Paris, un Salon incontournable dans l'agenda des professionnels de la destination Agadir, a eu lieu du 20 au 23 septembre. Une délégation d...