Trois nouvelles aérogares à Guelmim, Zagora et Errachidia inaugurées

Trois nouvelles aérogares à Guelmim, Zagora et Errachidia inaugurées

Le Roi Mohammed VI a lancé ce mardi 22 janvier 2019, la mise en service du nouveau centre de contrôle régional de la sécurité de la navigation aérienne d'Agadir, et des nouvelles aérogares des aéroports de Guelmim, Zagora et Errachidia Moulay Ali Cherif, réalisés par l'ONDA pour une enveloppe globale de 647,73 MDH.

Le nouveau Centre de Contrôle Régional de la sécurité de la navigation aérienne d’Agadir permet de décentraliser le service de contrôle aérien et d’augmenter la capacité d’accueil de l’espace aérien marocain en matière de survol.

Ce nouveau Centre de contrôle régional, qui vient s’ajouter à celui de Casablanca, inauguré par le Souverain le 14 décembre 2007, devra participer également à la réduction des risques de perturbation en cas d’indisponibilité du Centre Régional de Casablanca.

Edifié sur une superficie globale de 3 hectares, à proximité de l’aéroport Agadir Al-Massira, le nouveau Centre (186,10 MDH), qui dispose d’infrastructures modernes et d’équipements technologiques de dernière génération, assurera, aux côtés de celui de Casablanca, la sécurité du trafic aérien des aéronefs qui empruntent l’espace aérien marocain.

Autres projets inaugurés en ce jour par le Roi: les nouvelles aérogares des aéroports de Guelmim (273,5 MDH), Zagora (106,03 MDH), et Errachidia Moulay Ali Cherif (82,10 MDH).

En effet, le projet de développement de la nouvelle aérogare de l’aéroport de Guelmim a consisté notamment en la construction d’une nouvelle aérogare sur une superficie de 7.000 m2, avec une capacité annuelle de 700.000 passagers, l’édification sur une superficie de 2.000 m2 de bâtiments administratifs et techniques, l’extension et la mise à niveau de l’aire de mouvement des avions, le renforcement de la piste d’envol, l’aménagement d’un parking avions pouvant accueillir 4 appareils moyen-courrier.

Ce projet s'inscrit parfaitement dans le modèle de développement des provinces du sud qui consiste à doter cette région d'infrastructures modernes.

Quant au projet de développement de l’aéroport de Zagora, il a porté essentiellement sur la construction d’une nouvelle aérogare - d’une capacité d’accueil 250.000 passagers par an - l’édification d’une tour de contrôle et de divers bâtiments techniques et administratifs, l’allongement et l'élargissement de la piste d’envol et l’extension et le renforcement du parking avions.

Le projet de développement de l’aéroport Errachidia Moulay Ali Cherif, a, pour sa part, consisté en la construction d’une nouvelle aérogare d’une superficie globale de 3.500 m2, pouvant accueillir jusqu’à 300.000 passagers par an, et contribuer ainsi à la dynamisation de l'activité touristique dans la région.

Le projet porte notamment sur la mise à niveau et l'élargissement de la voie d’accès de l’aéroport, l’aménagement d’un parking-auto d’une capacité de 375 places, et la consolidation de la clôture domaniale et miradors.

Le 22/01/2019

Source web : medias24

 

AMDGJB

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation