Régionalisation avancée : La GIZ évaluera le PDR de la région du Souss-Massa

Régionalisation avancée : La GIZ évaluera le PDR de la région du Souss-Massa

La Deutsche Gesellschaftfür Internationale ZusammenarbeitGmbH (GIZ) procédera à une évaluation du Plan de développement régional  (PDR) de la région du Souss-Massa, et ce dans le cadre du projet «Appui à la régionalisation avancée» mis en œuvre par la GIZ pour le compte du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), en partenariat avec le ministère de l’intérieur, pour une durée de 5 ans (2017-2021), et qui a pour mission d’appuyer et d’accompagner les acteurs de la régionalisation avancée dans leurs nouvelles missions et attributions.

Ce projet vise à appuyer les partenaires régionaux dans l’application des principes de la bonne gouvernance, à renforcer l’application des outils d’ingénierie territoriale et à promouvoir l’échange des bonnes pratiques de gestion régionale à l’échelle nationale et internationale.

Ainsi au niveau de la région du Souss-Massa et en collaboration avec le conseil régional, la GIZ procédera à l’élaboration d’un système de suivi-évaluation des projets relevant du PDR de la région, tout en se référant à la loi organique n°111.14, et plus particulièrement l’article 245 qui préconise «au président du conseil régional de prendre les mesures nécessaires en vue d’adopter des méthodes efficaces pour la gestion de la région, notamment l’adoption d’un système de gestion par objectifs, et l’établissement d’un système du suivi des projets et des programmes, où sont fixés les objectifs à atteindre et les indicateurs de performance y afférents». En effet, le conseil régional du Souss-Massa a mis en place en mars 2017 son PDR, qui permet de redynamiser la région autour d’un développement territorial inclusif et cohérent.

Ce grand chantier stratégique, mené par le cabinet d’études international McKinsey, se base sur une approche participative qui a touché l’ensemble des parties prenantes tels les représentants des collectivités territoriales, les services extérieurs, la société civile ainsi que le secteur privé. Les principaux axes de ce PDR s’articulent, essentiellement, autour du développement social et humain à travers la réintégration des zones marginalisées, la diminution des gaps sociaux entre les diverses collectivités territoriales et le développement économique à travers la revitalisation des secteurs vitaux (tourisme, agriculture et pêche) tout en encourageant la création de nouveaux secteurs de développement (offshoring, industrie, énergies renouvelables).

Ce plan porte également un intérêt particulier à la valorisation du patrimoine architectural et culturel par le renforcement du rayonnement culturel de la région, étant donné la position incontournable du Souss-Massa comme porte du Sud du Maroc et de l’Afrique, et à la protection des ressources naturelles et des équilibres environnementaux via la bonne gestion des ressources hydriques, la lutte contre la pénurie d’eau et la désertification, la protection de la biodiversité et du système écologique régional.

Le 14 Janvier 2019

Source web Par Aujourd'hui le Maroc

AMDGJB

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La terre a tremblé à Agadir

La terre a tremblé à Agadir

Début de semaine intense à Agadir. La ville a en effet été le théâtre d’un tremblement de terre. La secousse, dont l’épicentre est à Aït Amira à C...