Al-Hoceima : Diversification de l’offre grâce à son arrière-pays

Al-Hoceima : Diversification de l’offre grâce à son arrière-pays

D’un investissement global de 3,3 millions de dirhams, ce projet vise à mettre en valeur les aspects culturels et balnéaires de ses zones côtières méditerranéennes.

Al-Hoceima, la perle de la Méditerranée,  est en train de mettre en avant tous ses atouts pour renforcer son attrait auprès de ses visiteurs marocains et étrangers. A cet effet et à l’instar des autres destinations touristiques de choix, Al Hoceima vient d’opter pour la diversification de son offre grâce à son arrière-pays qui regorge de plages sauvages parmi les plus belles au Maroc. Il s’agit de mettre en valeur les aspects culturels et balnéaires de ses zones côtières méditerranéennes situées à la périphérie ou celles se trouvant dans la région.

En effet, parmi les sites cibles, figure la Playa de Cala Torrès qui bénéficie d’un ambitieux projet de réaménagement de ses espaces incluant les célèbres Tours de Senhaja. Faisant partie des sites mythiques de la région, ces derniers témoignent d’un passé lointain, où le Maroc fut sous le règne de l’Empire Almohade. Ce qui permet à cette plage, située à proximité du village Torrès (portant lui aussi le même nom en espagnol des Tours de Senhaja), de se distinguer des autres sites balnéaires et de contribuer grandement au rayonnement de la province rifaine sur d’autres destinations touristiques, et ce dans le cadre des efforts déployés pour la valorisation du patrimoine culturel du Parc national d’Al-Hoceima.

Piloté par l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), ce projet, qui bénéficie de l’appui financier de l’Union européenne, a déjà connu la réalisation de la première étape de ses travaux, en l’occurrence ceux de réaménagement du site historique de Senhaja, tout en essayant de garder son propre et vieux aspect architectural. Il a réussi déjà à faire émerger les tours donnant majestueusement sur la plage et juchées sur la colline adjacente du village Torrès.

D’un investissement global de 3,3 millions de dirhams, ce projet prévoit d’englober aussi les travaux de restauration de la grande porte (d’accès au monument) ainsi que ceux des murs de fortifications. Il permet également la réalisation d’un jardin botanique, qui sera aménagé sur la plate-forme intérieure du site historique.

Pour rappel, la Playa Torrès est située à proximité de la belle plage Cala Iris qui offre à ses visiteurs un paysage paradisiaque avec son mélange de montagne-forêt-mer. Cette plage est devenue, grâce à son climat typiquement méditerranéen et à son camping-caravaning, un lieu de choix des touristes tout au long de l’année. Les deux plages Torrès et Cala Iris, qui font partie toutes deux du Parc national d’Al Hoceima, ont réussi depuis des années à défier l’enclavement et à se faire une réputation parmi les estivants et les amateurs de la nature. Elles sont prises d’assaut en été par les touristes nationaux, mais aussi des étrangers, à leur tête les Espagnols et les Français, entre autres.

Le 16 février 2019

Source web : Tourismeetgastronomie

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Guides touristiques: Nouveaux critères

Guides touristiques: Nouveaux critères

Le département du Tourisme vient de publier un nouvel arrêté fixant la catégorie de diplômes donnant droit à l’exercice de la profession de guide touris...

Le Roi à Al Hoceima ?

Le Roi à Al Hoceima ?

Selon plusieurs sources concordantes, le souverain devrait se rendre très prochainement à Al Hoceima et dans la région environnante dès les prochains jours....