TSGJB BANNER

Trump prolonge la trêve dans la guerre commerciale contre Pékin

Trump prolonge la trêve dans la guerre commerciale contre Pékin

Le président américain se dit satisfait de la tournure que prennent les négociations commerciales en cours avec la Chine. Il espère inciter Pékin à faire plus de concessions.

Donald Trump a décidé que les États-Unis ne relèveraient de 10 à 25% leurs droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois le 1er mars. Dans un tweet publié dimanche, le président américain a qualifié de «substantiels» les progrès réalisés par son équipe et celle du vice-premier ministre chinois à Washington depuis plusieurs jours. D'où sa décision de prolonger la trêve, conclue en décembre dernier, dans le conflit qui oppose les deux premières puissances économiques mondiales.

«Je suis heureux d'annoncer que les États-Unis ont fait des progrès substantiels sur des problèmes structurels importants comme la protection de la propriété intellectuelle, les transferts de technologies, l'agriculture, les services, les changes et de nombreux autres sujets», a-t-il écrit sur son compte Twitter. «En conséquence (...) je reporterai la hausse des droits de douane maintenant prévue pour le 1er mars». Peu après, Pékin a réagi dans des termes identiques, l'agence officielle Chine nouvelle faisant également état de «progrès significatifs» et énumérant les mêmes domaines dans lesquels ces progrès ont été enregistrés.

Rencontre avec Xi Jinping en mars

En repoussant sa menace d'escalade dans la guerre commerciale, Donald Trump espère encourager Pékin à faire davantage de concessions. Mais les milieux d'affaires redoutent que l'empressement de la Maison blanche à proclamer un accord historique avec la Chine débouche sur un compromis incomplet. On ne sait pas à ce jour quelles concessions ont été faites par la Chine. Des promesses d'achats massifs de denrées agricoles américaines, en particulier du soja, pourraient certes réduire pour un temps le déficit commercial américain avec la première puissance asiatique. Mais toute hausse des exportations agricoles américaines vers la Chine risque de se faire au détriment d'autres marchés et donc in fine de ne pas réduire le déficit commercial américain avec l'ensemble du monde...

Le 25 Février 2019

Source web : les infos

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le monde perdu du Brexit

Le monde perdu du Brexit

Lorsque l'électorat britannique a décidé, il y a près de trois ans, de quitter l'Europe, le monde était très différent de ce qu'il est aujour...