3e édition Trophées Marocains du Monde: Un nouveau regard sur l’immigration

3e édition Trophées Marocains du Monde: Un nouveau regard sur l’immigration

Une table-ronde sur «les centres culturels marocains à l’étranger: défis d’un projet en gestation»

«Les Marocains du Monde, c'est aussi des parcours émérites voire exceptionnels. C’est pourquoi nous avons voulu mettre la lumière sur des Marocains parfaitement intégrés à l'étranger, des modèles pour les sociétés d’accueil et le pays d’origine», explique Amine Saad, directeur de publication de BM Magazine (Ph. BM Magazine)

Recherche scientifique, entrepreneuriat, politique, société civile et droits de l’homme, art, culture et sport. Les marocains du monde s’illustrent dans tous les domaines et méritent d’être reconnus pour leurs exploits. C’est dans cette perspective que BM Magazine, le magazine d’ici et d’ailleurs, organise la 3ème édition des Trophées Marocains du Monde (TMM) le 6 avril à Marrakech. Le Marocain Résidant à l’Etranger est en effet souvent stigmatisé.

«La naissance des TMM est partie d’un constat: celui de l’image négative véhiculée par les médias. Les Marocains du Monde peuvent aussi être des personnes aux parcours émérites voire exceptionnels. C’est pourquoi nous avons voulu contrecarrer cette image et mettre la lumière sur des Marocains parfaitement intégrés au sein des pays d’accueil, des modèles pour les sociétés d’accueil et le pays d’origine», explique Amine Saad, directeur de publication du magazine et initiateur de l’événement.

Lors de cette troisième édition, 18 nominés ont été sélectionnés aux USA, France, Espagne, Belgique, Hollande, EAU et Allemagne. A l’instar de la précédente édition, 6 catégories sont représentées : monde de l’entreprise, politique, société civile et droits de l’homme, recherche scientifique, art et culture et sport.

Dans cette dernière catégorie, les champions du monde de boxe (Nordine Oubaali) et de jiujitsu (Amal Amjahed) figurent parmi les nominés. Cette troisième édition sera également marquée par la  tenue d’une table-ronde autour de la thématique «les centres culturels marocains à l’étranger: défis d’un projet en gestation».

Le sujet est d’une actualité brûlante puisqu’il s’agit de débattre des enjeux qu’apporte le décret signé le 8 novembre dernier sur le nouveau statut des centres culturels marocains à l’étranger. Il sera question d’expliquer ce que deviendront les centres culturels et surtout ce que le Maroc compte faire pour promouvoir sa culture à l’étranger, tout en analysant l’apport aux nouvelles générations de la communauté marocaine établie à l’étranger.

Un hommage sera rendu à Fadila Laanan, Secrétaire d’Etat à la Région de Bruxelles- Capitale et ministre présidente du Collège de la commission communautaire française. Un autre hommage sera également rendu à la première génération d’immigrés, ceux-là même qui sont partis chercher une vie meilleure pour leurs enfants, ces enfants devenus aujourd’hui des ministres, hommes d’affaires, illustres artistes ou grands sportifs.

Le 05 Avril 2019

Source web Par L’économiste

gjb-contacte

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Détention de biens à l’étranger

Détention de biens à l’étranger

Le dernier délai pour effectuer une déclaration expire le 19 octobre A défaut, la détention de biens à l’étranger serait considérée comme une infra...