Droits d'auteur, entre législation et mise en œuvre

Droits d'auteur, entre législation et mise en œuvre

La branche régionale de la Fédération marocaine des professions dramatiques à Fès a organisé samedi, une rencontre culturelle à Fès sur le thème "Droits d'auteur entre législation et mise en œuvre" en marge de la 18e session du Festival du Cinéma et de l'Education. La réunion était organisée par Abdel Hakim Qarman, expert en matière de propriété intellectuelle et chef de la Coalition marocaine pour la propriété intellectuelle, ainsi que par l'artiste Abdelkabir Roukakna, président de la Fédération marocaine des professionnels du théâtre, la réunion était dirigée par  Rashid Bennani directeur de la branche régionale de la fédération de la ville de Fès.

Au début de la réunion, Bennani a adressé un discours de bienvenue aux participants et s'est félicité de l'initiative prise par la Fédération dans la ville sur ce sujet sensible, cela fut suivi d’une intervention su metteur en scène Omar Al-Gedli, qui a présenté un document sur la réalité des droits d'auteur et des droits similaires au Maroc. Les problèmes qui se sont posés au pays depuis l’indépendance.

Dans une intervention juridique, Abdel Hakim Qirman a présenté les divers aspects liés aux droits connexes et a replacé le sujet dans son contexte historique, économique et social selon une approche comparative dans laquelle il a présenté sa longue expérience dans le domaine de la propriété intellectuelle, en soulignant les caractéristiques les plus importantes du développement du système du droit d'auteur depuis le Traité de Berlin. Malgré la ratification de tous les traités internationaux relatifs aux droits de propriété intellectuelle et industrielle, Qarman s'est concentré sur la situation au Maroc et a présenté des propositions concrètes pour remédier au terrible retard que connaît le Royaume.

La discussion a été ouverte au public de plus de 50 artistes, parties intéressées et adeptes, plusieurs intervenants ayant souligné le besoin de la scène artistique à cette occasion de diffuser la culture du droit d'auteur et d'encourager le droit d'exprimer ses droits. Au final, des appels ont été faits afin d’organiser d'autres réunions à Fès et dans toutes les villes du Royaume afin d'éclairer sur les métiers du théâtre et de le sensibiliser sur les droits d’auteur et les droits similaires, ainsi que leur rôle dans la revitalisation matérielle des artistes-interprètes, des techniciens et des administrateurs œuvrant dans le domaine des métiers d'art.

Le 20/03/2019

Source web Par Les Eco

Les tags en relation

 

Les articles en relation