Classement : Le Maroc, pays émergent le plus performant en Afrique

Classement : Le Maroc, pays émergent le plus performant en Afrique

Le Maroc a confirmé sa position parmi les pays africains les plus performants, en se classant, en 2017, à la tête des pays émergents dans le continent, selon le deuxième classement annuel des pays africains concernant l’émergence économique, diffusé mercredi à Dakar.

Publié par le Groupe de recherche «Institut de l’Emergence», un organisme coordonné par l’économiste et ingénieur statisticien sénégalais Moubarack Lo et Amaye Sy, le classement est basé sur l’Indice synthétique d’émergence économique (ISEME), et se fonde sur quatre dimensions : la richesse inclusive, le dynamisme économique, la transformation structurelle, et la bonne insertion dans l’économie mondiale, explique un communiqué du Groupe de recherche.

Avec un score de 0,546, le Maroc qui occupe le haut du classement, et l’Afrique du Sud (0,517) «sont les pays les plus performants», en 2017, selon le classement présentant les performances individuelles de 45 pays africains, évaluées sous le prisme de l’ISEME, précise le communiqué, soulignant que ces pays se classent parmi les pays émergents. Le Maroc et l’Afrique du Sud se sont déjà imposés en tant que pays les plus performants du continent lors du classement 2016. Le Sénégal, qui se positionne au 12ème rang, «se classe dans la catégorie des pays potentiellement émergents», alors que «les moins performants des pays africains sont le Liberia, le Burundi et la Centrafrique», selon le classement de l’«Institut de l’Emergence».

Sur les 45 pays africains étudiés, 41 ont connu une amélioration de leur situation d’émergence sur la période 2005-2017, deux ont connu une régression et deux n’ont fait aucun progrès. Les pays ayant connu la progression la plus importante sur la période sont : Malawi, Mozambique, République du Congo, Zambie, Madagascar, Rwanda, Guinée, Niger, Sierra Leone, Botswana, Gabon, Côte d’Ivoire et Zimbabwe. Les pays ayant connu une régression sont l’Egypte et le Soudan. Selon M. Moubarack Lo, qui occupe les fonctions de conseiller du Premier ministre sénégalais, l’émergence économique «fait passer un pays pauvre d’un équilibre de faible croissance à un meilleur équilibre de croissance forte et durable».

Le 16/05/2019

Source web Par Aujourd'hui le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Grande première : Trafic vers le Mali

Grande première : Trafic vers le Mali

Nouvelle saisie de drogue au Maroc. Les éléments de la gendarmerie royale d’Agadir ont intercepté ce vendredi un camion frigorifique qui transportait 15 to...

Etat d’urgence  Par Nadia SALAH

Etat d’urgence Par Nadia SALAH

Quatre mois sans gouvernement: le Maroc est en train de tomber en panne. On plaisante  en affirmant que tout tourne aussi bien sans. Sauf que c’est f...