La “mascarade arbitrale” de l’EST-WAC débarque au Parlement

La “mascarade arbitrale” de l’EST-WAC débarque au Parlement

Le “massacre arbitral” de la finale EST-WAC continue de faire réagir. Cette fois-ci, c’est au tour des parlementaires marocains de dénoncer l’injustice dont a été victime le Wydad.

Trois députés du PJD, Najib El Bakkali, Mohamed Taouil et Meryem Boujemaâ, ont ainsi adressé une question urgente au ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami, à ce propos.

“La finale retour de la Ligue des Champions africaine ayant opposé le Wydad de Casablanca et l’Espérance sportive de Tunis, le 31 mai 2019 en Tunisie, a connu une mascarade arbitrale à tous les niveaux, qui a privé le WAC d’un but légitime, et par conséquent, du titre”, peut-on lire dans le message des membres de la Chambre des représentants, dont Le Site Info détient copie.

Et de poursuivre: “Le Wydad a demandé le recours à la VAR avant d’apprendre qu’elle ne fonctionnait pas. Une excuse inacceptable. Comment se fait-il qu’une technique adoptée mondialement ne fonctionne pas lors d’une finale suivie par des millions de téléspectateurs?”, se demandent les députés PJD iste, affirmant que cette mascarade “a porté un coup dur au football africain et à la crédibilité de certains arbitres africains”.

Les parlementaires ont également dénoncé une “discrimination inacceptable” contre “le représentant du football marocain, voire le football marocain tout entier”.

Les députés n’ont pas manqué de féliciter les Rouges pour leur prestation et de saluer leur décision d’interrompre le match et de protester de manière civilisée. Ils ont aussi salué le soutien inconditionnel des supporters marocains envers le club bidaoui.

Enfin, il a été demandé au ministre de tutelle de dévoiler les mesures qui seront prises pour “mettre fin à cette mascarade aux niveaux international et africain” et pour que justice soit faite.

Rappelons que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé, en coordination avec le bureau dirigeant du Wydad de Casablanca (WAC) de saisir la FIFA et le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour apporter toutes les réserves et la documentation au sujet de la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique contre l’Espérance de Tunis (EST), disputée vendredi soir au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), a affirmé, ce samedi à Rabat, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la réunion du bureau directeur de la FRMF, qui s’est déroulée en présence des représentants de l’équipe du Wydad Casablanca, Lekjaa a souligné que cette décision intervient après examen des différentes circonstances entourant le dernier match, rappelant qu’une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) se tiendra en urgence mardi prochain pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre.

Le 1 juin 2019

Source web Par  le site info

Les tags en relation

 

Les articles en relation