Qui sont ces Français qui vont l’été en vacances à la montagne ?

Qui sont ces Français qui vont l’été en vacances à la montagne ?

L’Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM), en partenariat avec le cabinet G2A, s’est penchée sur ces Français qui partent en montagne l’été. Ce sont notamment les moins de 40 ans, en couple ou en famille, qui plébiscitent la montagne.

L’étude permet d’observer des différences significatives entre les Français qui fréquentent la montagne l’été, « les partants », et ceux qui ne la fréquentent pas, « les non partants ». Ainsi, 40% des « partants » ont moins de 40 ans. A l’inverse, chez les « non partants », les plus de 60 ans sont sur représentés à 31%. Les visiteurs fréquentant la montagne l’été sont, comme l’hiver, majoritairement franciliens (18%) mais aussi des régions Occitanie (11%) et Sud (11%), régions de proximité des territoires de montagne attractifs l’été (Pyrénées, Hautes-Alpes…).

On note également, chez les « partants », une représentation de toutes les catégories socioprofessionnelles avec une plus forte proportion de cadres, professions intermédiaires et employés. Ces vacanciers adeptes de la montagne l’été vivent, majoritairement, en couple ou en famille (71% d’entre eux). En moyenne, la tribu de voyage est ainsi composée de 3,3 personnes pour les séjours en été et leur durée de séjour moyen est de 7,3 nuits. Pour beaucoup (39%), ils ont choisi leur destination sur le conseil de proches. A noter, l’influence importante des supports de promotion des destinations : 30% citent le site web de la station comme source d’inspiration et 23% mentionnent les brochures et documents des OT.

Particulièrement actifs pendant leurs vacances, les adeptes de la montagne l’été aiment, plus que les autres, pratiquer des activités physiques ou sportives : 76% contre 49% pour ceux qui ne partent pas à la montagne. Et 95% de ces « montagnards d’été » affirment s’intéresser, durant leurs vacances, à la découverte du patrimoine culturel, géographique ou historique de leur lieu de vacances.

Interrogés sur leur choix, les « partants » évoquent avant tout des raisons liées à la nature et à l’environnement des stations de montagne. Une fois sur place, ils pratiquent à 74% les promenades « faciles ». Les randonnées en montagne avec dénivelé (59%) sont également plébiscitées, ainsi que le VTT (27%). Les sorties dans les villes ou villages environnants font également partie des activités privilégiées (79%) ainsi que les visites « culture / patrimoine » (42%).

En moyenne, les clients dépensent 1 188 euros pour un séjour estival à la montagne, soit un budget de 49 euros par nuit et par personne. Le premier poste de dépense est l’hébergement (38%). En comparaison, le budget des vacanciers qui choisissent une autre destination de vacances est d’environ 1 400 euros (1 656 euros pour une destination ville, 1 047 euros pour la campagne, 1 391 pour le littoral).

Au final, le taux de satisfaction affiché après des vacances à la montagne l’été est élevé : 8,6/10, contre 8,2 en hiver. Et parmi les répondants partis à la montagne ces deux derniers étés, 66% d’entre eux souhaitent repartir en cet été 2019.

Cette enquête a été réalisée en ligne du 7 au 16 mai 2019 par le cabinet G2A pour l’ANMSM auprès de 1804 répondants, dont 1121 « partants » (répondants qui sont partis en vacances à la montagne en France au minimum 1 fois au cours des 2 derniers étés, ou qui souhaitent partir cet été) et 683 « non partants » (ceux qui ne sont pas partis en vacances à la montagne en France au cours des 2 derniers étés).

Le  3 juillet 2019

Source web Par quotidien du tourisme

Les tags en relation

 

Les articles en relation